Une femme doit se faire opérer par des hommes pour une chirurgie réparatrice nécessaire
Fatwa No: 291574

Question

Assalam alaykum,J'aurai une question assez pressante à vous poser. Ma mère a un cancer du sein qui risque de se généraliser, qu'Allah l'en préserve. Et doit subir une opération dans la semaine visant à supprimer le plus de la tumeur suivie d'une opération de chirurgie réparatrice avec la peau de son ventre pour récupérer une poitrine normale (donc pas de chirurgie pour l'embellir mais juste ne pas perdre totalement ce sein). Elle porte le Niqab et l'opération va être faite par deux hommes. De ce fait, elle est réticente et surtout a peur de la licité de cette opération (surtout la partie réparatrice). Je ne peux lui donner un avis, une réponse, car je n'ai tout simplement pas la science pour. Elle me dit aussi qu'elle ne sait pas si le simple fait de traiter ce cancer est permis.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

En ce qui concerne la première partie de votre question, sachez qu’il n’y aucun inconvénient pour votre mère de se faire opérer par ses deux hommes s’il n’y pas de femme médecin compétente – même mécréante - capable de lui faire cette opération. En effet, selon l’avis d’un groupe d’oulémas, il est permis en cas de nécessité à la femme de se faire soigner par un homme non Mahram. Al-Khatîb al-Chirbînî le chafiite a dit dans son livre Mughnî al-muhtâj : « Sachez que l'interdiction citée précédemment, concernant le regard et le toucher, est applicable lorsque cela n'est pas nécessaire. Par contre, en cas de nécessité, le regard et le toucher sont permis pour pratiquer une saignée (Hidjâma), ou pour n’importe quel autre traitement, même lorsqu'il est au niveau du sexe et que cela est absolument nécessaire, car l'interdiction dans ce cas entraînerait une grande difficulté. Un homme peut dans ce cas soigner une femme et inversement. Mais cela est conditionné par le fait qu'aucune femme compétente ne soit disponible pour soigner cette femme ou inversement.
La permission de regarder le visage et les mains est quant à elle permise en cas de besoin général. Dans le cas des autres parties du corps, à l’exception du sexe et de l’anus, il faut s’assurer que cela soit bien nécessaire ; et pour ce qui est du sexe et de l’anus il faut en plus s'assurer que leur dévoilement n'entraîne pas une atteinte à la dignité. » Fin de citation

Pour ce qui est de la seconde partie de votre question sachez qu’il est permis à votre mère de faire l’opération en question pour remédier à la malformation résultante de l’ablation de son sein. Dans une fatwa émise par le Comité Permanant de l’Ifta figure ce qui suit :
« L'usage de la chirurgie esthétique pour remédier à une malformation ou à un défaut est licite contrairement à son usage uniquement pour la beauté. Il est permis d’y avoir recours pour réparer une malformation résultant d'un accident ou réparer une malformation congénitale. Par exemple, il n’y a pas de mal à recourir à la chirurgie esthétique pour réaliser une greffe de peau, pour suturer une plaie béante, pour donner à un sein sa forme normale après qu’il l’ait perdue suite à une ablation totale ou partielle... ».
Il est donc permis à votre mère de se faire la seconde opération et se faire opérer par un homme.

Nous implorons Allah de vous récompenser et de récompenser votre mère pour votre désir d’éviter les choses illicites et de suivre les règles de la Charia et d’accorder à cette dernière une guérison rapide qui ne laisse derrière aucun mal.


Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui