Prier avec les manches et/ou le pantalon retroussés
Fatwa No: 292804

Question

Assalam alaykum,Est-il vrai qu'il est interdit de prier en ayant les manches retroussées ? Si c'est interdit, qu'en est-il du fait de retrousser son pantalon jusqu'en bas des genoux pour éviter que le pantalon ne dépasse les chevilles ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

On trouve dans la Sunna l’interdiction de retrousser l’habit : les imams Boukhari et Mouslim ont rapporté d’après Ibn 'Abbâs (Radhia Allahou Anhouma) que le Prophète () a dit : « L'ordre m'a été donné de me prosterner sur sept partie du corps : le front – en désignant de la main le nez – les deux mains, les deux genoux, les pointes des orteils; et de ne pas retrousser les habits ni rebrousser les cheveux . »

Retrousser les habit inclut le fait de retrousser les manches et les pantalons durant la Salât (prière) : les oulémas ont énoncé que c’est seulement un acte abhorré et non pas une proscription, l’imam al-Nawawî a dit dans son livre « Al-Madjmû’ » : « Les oulémas ont tous interprété l’interdiction de prier en retroussant ses habits ou en rebroussant ses cheveux ou en les regroupant pour les placer sous son turban par le fait que s'est detestable. Donc à l’unanimité des oulémas tous ces actes sont abhorrés dans la prière mais n'ont aucun effet sur la validité de cette dernière. »

Si le pantalon descend en-dessous des chevilles, il doit être relevé et retroussé jusqu’aux chevilles ou au-dessus d’elles, car al-Isbâl (habit qui dépasse les chevilles) est interdit pendant et hors de la prière comme rapporté dans beaucoup de hadiths  authentiques, donc si le fidèle relève son habit au-dessus des chevilles durant la prière, ceci n’est pas inclus dans l’interdiction de retrousser l’habit pendant la prière mentionné dans le hadith rapporté par Ibn 'Abbâs, car il est exigé de lui durant et hors de la prière. Certains oulémas ont énoncé que ce retroussement de l’habit durant la prière n’est abhorré que s’il n’y a pas une nécessité à le faire, sinon ce n’est pas abhorré.

L’auteur chaféite de « Rawd al-Tâlib » a dit : « Il est abhorré au priant de rebrousser  ses cheveux et de retrousser ses habits sans nécessité à le faire. ».

Et Allah sait mieux.
 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui