Fatigue chronique et dépression
Fatwa No: 294268

Question

Salam aleykom,Je suis atteinte d'une fatigue chronique. En effet, j'ai envie de rien faire, je n'arrive pas à apprendre mes cours et j'ai du mal à me réveiller pour la priere de FAJR. Malgré des médicaments et des vitamines contre la fatigue et les carences en fer, il n'y a aucun résultat. Vient s'ajouter du stress et des angoisses. Aurait-il un remède religieux ? Ou des sourates qui optimise l'énergie d'une personne et un bien être ? Merci. Barack laho fick.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Nous implorons Allah, exalté soit-Il, de vous guérir et de vous accorder une bonne santé. Sachez que tout le Coran – sans aucune exception – est une source de guérison. Ibn al-Qayyim a dit : « Allah, exalté soit-Il, nous informa que le Coran est une source de guérison. Allah, exalté soit-Il, dit (sens des versets) :

• "Si Nous en avions fait un Coran en une langue autre que l'arabe, ils auraient dit : ‘Pourquoi ses versets n'ont-ils pas été exposés clairement ? Quoi ? Un [Coran] non-arabe et [un Messager] arabe ?’ Dis : ‘Pour ceux qui croient, il est une guidée et une guérison.’ […]" (Coran 41/44)

• "Nous faisons descendre du Coran, ce qui est une guérison et une miséricorde pour les croyants. […]" (Coran 17/82)

L’article "du" est ici pour indiquer le genre et non pas partitif, car le Coran tout entier est une source de guérison comme le verset précédent l’indique. Allah, exalté soit-Il, ne descendit des cieux aucun remède plus général, plus bénéfique et plus efficace pour éliminer une maladie que le Coran. » (Al-Dâ' wal-Dawâ')

Cependant, il ne fait aucun doute que certaines sourates ont une vertu particulière et sont plus bénéfiques encore pour guérir, comme les sourates al-Fâtiha (L’Ouverture), al-Baqara (La Vache), al-Ikhlâs (Le Monothéisme Pur), les deux sourates protectrices al-Falaq (L’Aube) et al-Nâs (Les Gens) ainsi que d’autres sourates.

On peut aussi citer l’invocation d’Allah sous toutes ses formes : l’invocation d’Allah avec le cœur, la langue, les membres du corps, dont la meilleure est la récitation du Coran avec lequel on peut également pratiquer la ruqia… Tout cela renforce l’âme et le corps.

Allah, exalté soit-Il, dit en citant Hûd (sens du verset) :
« O mon peuple, implorez le pardon de votre Seigneur et repentez-vous pour qu'Il envoie sur vous du ciel des pluies abondantes et qu'Il ajoute force à votre force. Et ne vous détournez pas [de Lui] en devenant coupables. » (Coran 11/52)

Mudjâhid a dit (en explication du verset) : « robustesse à votre robustesse. »

Ibn ‘Abbas a dit : « La bonne action procure une clarté sur le visage, une lumière dans le cœur, une largesse dans la subsistance, une force dans le corps et un amour dans le cœur des créatures. »

Dans son explication de la parole du Prophète () : « Observe les commandements d’Allah, et Il te protégera. » Ibn Rajab a dit : « Une des manières pour Allah de protéger Son serviteur est de le protéger à travers la santé de son corps, sa force, son esprit et son argent. »

Les invocations, les demandes d’aide à Allah ainsi que l’humilité tout comme le fait de dire souvent : « Lâ hawla wa lâ quwwata illa billah (Il n’y a de puissance et de force qu’en Allah) » renforcent et éloignent la faiblesse du corps. Ibn al-Qayyim a dit : « J’ai entendu cheikh al-Islâm ibn Taymiyya, qu'Allah lui fasse miséricorde, citer une histoire à ce propos et dire : "Lorsqu’Allah ordonna aux anges de porter Le Trône, ces derniers dirent : ‘O Seigneur, comment pourrions-nous porter Ton Trône vu Ta Grandeur et Ton Exaltation ?’ Allah répondit : ‘Dites : ‘Il n’y a de force ni de puissance qu’en Allah.’’ Ils dirent alors cela et portèrent Son Trône."

Ces mots ont un impact incroyable pour résoudre les situations difficiles, endurer les problèmes, se présenter devant des rois et des personnes dont on a peur, et éviter les difficultés tout comme elles ont un impact important pour repousser la pauvreté. »

Enfin, il y a aussi le fait de faire preuve de bonté envers les gens en leur faisant l’aumône ainsi que d’autres choses qui sont la cause de l’épanouissement du cœur, du fait qu’elle facilite une situation ou évite une épreuve. Ibn al-Qayyim a dit : « Le Prophète () avait l’habitude d’encourager (ses Compagnons) à faire preuve de bonté, à faire l’aumône et à faire le bien. C’est pourquoi le Prophète () était celui dont le cœur était le plus épanoui et le plus pur et dont l’âme était la meilleure. En effet, faire l’aumône et le bien a un impact incroyable sur l’épanouissement du cœur en plus du fait qu’Allah le distingua par cet épanouissement en raison de sa prophétie et du Message qui lui a été révélé avec ses particularités et ce qui en découle, et du fait que la part représentant l’emprise du diable sur lui ait été physiquement extraite de son cœur.

L’aumône a un impact incroyable sur la capacité à repousser tout type d’épreuve même lorsque celui qui est touché par ces épreuves est un pervers, un injuste, voire même mécréant. En effet, Allah repousse de ce dernier, grâce à l’aumône, toute sorte d’épreuve. »

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui