Réciter une sourate avant al-Fâtiha
Fatwa No: 299839

Question

Assalam alaykum,
Je priais, le matin, et lorsque j'ai commencé la seconde rakat, j'ai commencé à réciter la sourate al-Ikhlas directement, avant la fatiha. Puis j'ai compris mon erreur et j'ai cessé de réciter cette sourate, et j'ai commencé la fatiha. Aurai-je du corriger cela par deux prosternations ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

La Sunna veut que l’on récite une sourate après la récitation de la sourate al-Fâtiha (L’Ouverture) et toute récitation effectuée avant cette dernière n’est pas valide. Al-Dusûqî al-Mâlikî a dit dans sa glose : « S’il récite une autre sourate avant al-Fâtiha, il n’aura pas accompli la Sunna.", c’est-à-dire que la récitation de la sourate doit être réitérée avant l’inclinaison. S’il s’incline sans le faire, il aura alors délaissé la Sunna relative à la récitation de la sourate après al-Fâtiha, et cela nécessite de faire deux prosternations pour cet oubli. Quant aux paroles : "[…] il n’aura pas accompli la Sunna ", cela implique que le fait que la récitation d’une sourate ait lieu après al-Fâtiha est une condition pour que la Sunna soit respectée et non que le simple fait qu’une sourate soit récitée constitue une Sunna en soi. »

Al-Khatîb al-Chirbînî al-Châfi’î a dit : « On comprend de la parole "après la Fâtiha" que s’il la récite (la sourate) avant la Fâtiha ou répète la Fâtiha, cela ne compte pas, car c’est contraire à ce qui a été rapporté dans la Sunna. » (Mughnî al-Muhtâdj)

Partant de cela, le verdict de la Charia vous concernant est que vous auriez dû réciter une sourate après avoir récité la sourate al-Fâtiha, car toute sourate récitée avant la récitation de la sourate al-Fâtiha n’est pas prise en compte. Cependant, si vous n’avez pas réitéré la récitation de cette sourate après la récitation de la sourate al-Fâtiha, votre prière reste valide, car réciter une sourate après la récitation de la sourate al-Fâtiha est une Sunna qui n’invalide pas la prière en soi si on ne le fait pas. Il vous est toutefois recommandé de faire deux prosternations d’oubli avant les salutations de fin de prière. Ibn Qudâma a dit : « Nous n’avons pas connaissance d’une quelconque divergence entre les oulémas concernant le fait que réciter une sourate après la récitation de la sourate al-Fâtiha dans les deux première Rak’âts de chaque prière est une Sunna. »

En supposant que vous ayez réitéré la récitation de cette sourate après votre récitation de la sourate al-Fâtiha, vous ne devez donc pas faire de prosternation de l’oubli et votre prière est valide. Al-Nafrâwî al-Mâlikî a dit : « Quant au fait de dire plus que ce qu’il n’en faut durant la prière, cela ne nécessite pas de prosternations de l’oubli si on le fait par distraction, et n’invalide pas la prière si on le fait volontairement, comme lorsque l’on réitère la récitation d’une sourate ou un takbîr. » (Al-Fawâkih al-Dawânî)

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui