Inviter personnellement une belle-sœur hostile
Fatwa No: 300553

Question

Assalam alaykum,
Récemment ma belle-sœur est venue chez moi sans même le dire à mon frère et m’a vraiment blessée en m'accusant de tout, c'était vraiment incohérent en plus de ça je suis enceinte, j'avais peur de faire une fausse couche. J’ai été très blessée, je n'aime pas les conflits j'ai toujours eu du respect pour elle. Maintenant ma question c'est qu'on va faire une fête pour la circoncision de mon fils et mon mari les a invités mais ma mère me demande de l'inviter personnellement autrement elle ne viendra pas. C'est plus fort que moi je n'y arrive pas c'est tout récent et pour moi ils n’ont pas besoin d'invitation c'est la famille une invitation par mon mari via mon frère suffit. Qu’en pensez-vous ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Si la situation est telle que vous l’avez mentionnée dans votre question et que votre belle-sœur vous a accusée de choses que vous n’avez pas commises, elle a certes commis un grand mal en le faisant. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) :
« Et ceux qui offensent les croyants et les croyantes sans qu'ils l'aient mérité, se chargent d'une calomnie et d'un péché évident. » (Coran 33/58)

La règle de base concernant le musulman est de le considérer comme innocent, et on se doit d’interpréter une situation l’impliquant de la meilleure manière, et ce, jusqu’à preuve du contraire. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) :

« O vous qui avez cru ! Evitez de trop conjecturer [sur autrui] car une partie des conjectures est péché. […] » (Coran 49/12)

Certains Anciens ont dit : « Ne pensez que du bien d’une parole dite par votre frère musulman si le fait de l’interpréter en bien est possible. »

La patience face aux nuisances des gens et le pardon accordé à ces derniers est le signe d’une foi forte et d’une grande éthique ainsi que d’une bonne moralité islamique. Allah, exalté soit-Il, dit (sens des versets) :

• « Et celui qui endure et pardonne, cela en vérité, fait partie des bonnes dispositions et de la résolution dans les affaires. » (Coran 42/43)

• « […] Qu'ils pardonnent et absolvent. N'aimeriez-vous pas qu'Allah vous pardonne ? et Allah est Absoluteur et Miséricordieux ! » (Coran 24/22)

Vous n’êtes pas tenue, selon la Charia, de l’inviter personnellement, mais nous pensons que la meilleure façon d’agir serait de le faire, particulièrement si votre mère vous y a enjoint. Efforcez-vous donc de le faire et ne vous laissez pas dominer par vos passions et le diable, tout en espérant qu’Allah élèvera, par cet acte, votre rang et effacera vos péchés, car telle est la grande victoire.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui