Avortement dans le cas où il y a danger pour la mère
Fatwa No: 302974

Question

Assalam alaykum,Ma femme a fait une césarienne il y a moins d’un an, par accident elle vient de tomber enceinte de 20 jours. Le médecin nous a prévenus qu’on ne peut pas faire de bébé avant 2 ans, je veux savoir si on peut faire l’avortement dans ce cas ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

L’avis prépondérant des oulémas stipule que l’avortement est interdit dans tous les stades de grossesse, car il va à l’encontre de la pérennité de l’espèce humaine et constitue une violation de l’objectif de notre religion et qu'avorter après que l’âme a été insufflée dans l’embryon revient à commettre le meurtre - sans aucun droit – d’une vie qu’Allah, exalté soit-Il, a rendue sacrée. Allah, exalté soit-Il, dit : « Ne tuez qu'en toute justice la vie qu'Allah a fait sacrée. » (Coran 6/151)

Toutefois certains oulémas optent pour la permission de l’avortement dans les quarante premiers jours du fœtus s’il y a un intérêt majeur qui le justifie.
En effet, la décision 140 du Conseil des oulémas d'Arabie Saoudite mentionne la permission d'avorter pour préserver un intérêt majeur et si le fœtus se trouve encore dans la première phase. L’énoncé de leur décision est le suivant :

« 1- Il est interdit d'avorter dans une quelconque phase de la grossesse si ce n'est pour une raison légitime et dans des limites très étroites.

2- Si la grossesse est dans sa première phase, c'est-à-dire dans les quarante premiers jours, et qu'il y a un intérêt légitime à avorter ou que cela permet d'éviter un mal probable, l'avortement est alors permis. Par contre, il est interdit d'avorter durant cette période par peur des difficultés à éduquer des enfants ou parce que les parents ne veulent plus d'autres enfants. »

Partant, si votre fœtus se trouve dans cette phase et qu’un médecin de confiance vous informe qu’il y' a un réel danger pour vous si vous n’avortez pas, vous avez alors le droit de le faire. Mais nous insistons sur le fait que l'avortement dans cette phase doit être motivé par des facteurs réels et des considérations médicales. Il ne doit pas être basé sur des prévisions, des illusions ou des suppositions.

Et Allah sait mieux

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui