Travailler dans une usine utilisant un additif à base de porc
Fatwa No: 309250

Question

Assalam alaykoum,Je travaille dans une usine qui fabrique des viennoiseries. Mon travail consiste à les mettre surgelés dans les cartons. Le problème est que je viens d'apprendre qu'il y a de l’additif e471 dedans et je crois que celui-ci est haram car issu du porc. Dois-je démissionner pour ne pas gagner de l’argent haram ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Si vous savez ou avez de fortes raisons de penser qu'il y a des substances contenant du porc dans ces pâtisseries sans que ces substances n’aient subi un traitement ayant transformé ses éléments de base, il ne vous est alors pas permis de participer à l’emballage de ces aliments, car ils sont impurs. Un rapport de l'Organisation islamique des sciences médicales du Koweït ayant examiné le sujet des substances illicites et impures dans les aliments et les médicaments durant la période du 22 au 24 du mois de Dhû al-Hidja de l'an 1415 de l'Hégire (du 22 au 24 Mai 1995) mentionne :

« Les substances alimentaires composées de graisse de porc n'ayant pas subi de transformation en soi comme certains fromages, certains types d'huiles, de graisses, de margarine, de beurres, de biscuits, de chocolats et de crèmes glacées sont interdites et totalement illicites à la consommation, et cela, à l'unanimité des oulémas au sujet de l'impureté de la graisse de porc et du fait qu'elle est illicite à la consommation, en plus du fait qu’il n’y a aucune nécessité à consommer ces aliments. »

Par contre, si la substance impure composée de graisse de porc ou autre a été transformée en quelque chose d'autre par traitement, elle n'est alors pas illicite et devient au contraire licite. Ibn al-Qayyim a dit :

« Partant de ce principe, la purification de l’alcool par transformation peut servir de base à l’analogie. En effet, l'alcool est impur en raison de sa caractéristique nocive, mais si cette caractéristique vient à disparaître alors ce qu'elle entraîne disparaît également. Telle est la règle de base de la jurisprudence et de ses sources et même la règle de base des récompenses et des punitions.

Par conséquent, le raisonnement par analogie correct est d'appliquer cela à toutes les choses impures qui sont transformées... »

Ainsi, il faut donc examiner la présence de ces substances et voir si elles ont été transformées ou pas. Si elles n'ont pas été transformées, il est alors illicite de travailler dans ce qui touche à la fabrication de tout produit qui en est composé ou de mettre ces produits en carton. Par contre, si elles ont été traitées et transformées en quelque chose de pur, elles sont alors licites et il est permis de les utiliser et de travailler à la confection de produits qui en sont composés comme les pâtisseries et autres.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui