Lien entre la bonne fin et la récitation de certains versets coraniques avant la mort
Fatwa No: 312574

Question

Assalam alaykum,Y-aurait-il un Texte qui corrobore le sujet suivant : "Le type de fin/la situation dans l'au-delà et le dernier verset du Coran que quelqu'un lit avant sa mort". D'après mes souvenirs, il y a une histoire à ce sujet concernant le Sheikh Ibn Taymiya ; mort en ayant lu comme derniers versets : "54. Les pieux seront dans des Jardins et parmi des ruisseaux, 55. Dans un séjour de vérité, auprès d'un Souverain Omnipotent." (Sourate AL QAMAR).

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

La question est plutôt globale, peut-être que vous voulez savoir s'il existe une preuve que le dernier verset que récite le mourant atteste de sa bonne fin comme rapporté concernant l’imam Ibn Taymiyya ?
La réponse est : nous ne connaissons aucune preuve particulière concernant ce sujet ; toutefois ces situations qui se manifestent au musulman avant sa mort comme le fait de réciter un verset de pardon ou de clémence ou parlant du paradis ou d’autres versets qui indiquent une bonne conjoncture, tout cela est considéré comme de bonnes annonces d’une bonne fin. Le fait que le mort achève sa vie par une bonne œuvre est un bon signe !
Les exemples de ce genre sont nombreux :
1/ Celui rapporté par l’imam Ibn Kathîr dans son livre « Al-Bidâya wa-l-Nihâya » que le dernier verset que récitait l’imam Ibn Taymiyya était : « Les pieux seront dans des Jardins et parmi des ruisseaux. Dans un séjour de vérité, auprès d'un Souverain Omnipotent. » (Coran 54/54-55).
2/ Celui rapporté par l’imam al-Dhahabî dans son livre « Al-Siyar » que le vertueux Ibrâhîm ibn Hanî a dit avant de mourir : « J’ai soif ! », alors son fils lui a apporté de l’eau ; il lui a dit : « Est-ce que le soleil s’est couché ? », il lui a dit : « Non. », il l’a écartée puis a récité : « C'est pour une chose pareille que doivent œuvrer ceux qui œuvrent. » (Coran 37/61).
3/ Celui rapporté par l’imam Ibn Kathîr dans son livre « Al-Bidâya wa-l-Nihâya » et l’imam al-Dhahabî dans son livre « Al-Siyar » que le Calife bien guidé 'Umar ibn 'Abd al-'Azîz a dit avant de mourir : « Bon accueil à ces visages qui ne sont ni des visages d’hommes ou de djinns ! Puis il a récité : "  Cette Demeure dernière, Nous la réservons à ceux qui ne recherchent, ni à s'élever sur terre, ni à y semer la corruption. Cependant, l'heureuse fin appartient aux pieux." » (Coran 28/83). Puis sa voix s’est tue, alors ils sont entrés et l’ont trouvé les yeux fermés, dirigé vers la Qibla et décédé. »

Et Allah sait mieux.
 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui