Quel est l'avis des oulémas concernant la consommation de chair humaine ?
Fatwa No: 327466

Question

Salam alaykum,Est-il vrai que l'imam al-Qurtubi est l'auteur d'un livre intitulé " Al-fatawas " et est-il vrai qu'il autorise la consommation de chair humaine dans ce livre et si oui quels sont les conditions qui permettent aux musulmans de consommer cette chair humaine ? Est-il possible d'avoir une copie de la fatwa ? Quelle est la position des autres grands oulémas à ce sujet ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

L'imam al-Qurtubî a écrit beaucoup de livres très utiles dont les noms ont été mentionnés par les oulémas. Parmi ses livres nous pouvons citer à titre d'exemple son célèbre Tafsîr du Coran, Al-Kitâb al-Asna, Al-Tadhkira, etc. Mais à notre connaissance aucun des oulémas n'a mentionné qu'il avait écrit un recueil de fatwas. Il est incorrect de dire que cet éminent savant a permis dans l’absolu de manger de la chair humaine, on ne peut attribuer cet avis à un simple étudiant en science religieuse comment l'attribuer donc à un savent du rang d'al-Qurtubî ! Al-Qurtubî a dit dans le Tafsîr du verset "Certes, Il vous est interdit la chair d'une bête morte, le sang, la viande de porc et ce sur quoi on a invoqué un autre qu'Allah " (Coran 2/173) : « Si une personne contrainte trouve une viande provenant d’une bête trouvée morte, une viande de porc et une chair humaine, elle doit manger la viande de la bête trouvée morte car cette dernière est permise dans certains cas. Quant à la chair humaine et à la viande porcine, elles ne sont permises dans aucun cas. Il est bien connu en jurisprudence qu’enfreindre une interdiction légère est moins grave qu’enfreindre une interdiction absolue et les jurisconsultes donnent comme exemple à cette règle celui qui est contraint d’avoir des rapports sexuels avec sa sœur ou avec une femme étrangère, et qui doit choisir la femme étrangère du fait qu'elle peut lui être permise dans certains cas. Telle est la règle appliquée par les oulémas. La chair humaine n’est pas permise même si elle provient d’une personne morte, tel est l’avis des oulémas de notre école jurisprudentielle et c’est aussi l’avis l’imam Ahmed et de Dâwûd. L’imam Ahmed a tiré son argument du hadith suivant : « Casser l'os d'un défunt est comme casser l'os d'un vivant. » Fin de citation.
De ce qui précède mous pouvons déduire que l’imam al-Qurtubî n’autorise pas la chair humaine à une personne contrainte même si cette personne risque sa vie si elle n’en mange pas. Par contre d’autres oulémas ont permis à la personne qui risque de mourir de faim de manger la chair d’un défunt pour sauver sa vie. Il est mentionné dans l’Encyclopédie du fiqh dans le chapitre intitulé « tirer profit de la chair d’une personne morte » : « Il est permis dans l’extrême nécessité de tirer profit de la chair d’une personne morte … »

Et Allah sait mieux

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui