Réciter une autre Sourate avec al Fatiha dans la troisième ou quatrième Rak'â
Fatwa No: 332806

Question

Salam alaikoum
J'ai déjà posé la question sans avoir la réponse espéré.
Je voulais savoir si le fait de rajouter une sourate à la 3ème ou 4ème rakat par oubli où on était censé réciter que al fatiha méritait qu'on fasse la prosternation de distraction.
Barakallah fik

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

Il n'est pas obligatoire d'effectuer deux prosternations d'oubli pour celui qui a récité une autre sourate durant les deux dernières rak'âts d'une prière composée de quatre ou durant la troisième rak'ât de la prière du Maghreb. Cependant, il lui est tout de même recommandé d'effectuer deux prosternations d'oubli selon l'avis de certains savants. Ibn Qudâma, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit à propos de celui qui prononce une parole prescrite au mauvais endroit durant la prière :

« Celui qui récite une autre sourate durant les deux dernières rak'âts d'une prière composée de quatre ou durant la troisième rak'ât de la prière du Maghreb par inattention doit-il effectuer deux prosternations d'oubli ou pas ? Il existe deux avis sur la question :

Le premier est qu'il ne lui est pas prescrit de le faire, car la prière n'est pas invalidée même s'il le fait de manière intentionnelle. Il ne lui est donc pas prescrit d'effectuer deux prosternations d'oubli, tout comme dans le cas où il délaisserait un acte surérogatoire.

Le deuxième est qu'il lui est prescrit d'effectuer deux prosternations d'oubli, car le Prophète () a dit :
"Si l'un de vous oublie [un élément de la prière], qu'il effectue deux prosternations alors qu’il est en position assise." (Mouslim)

Par conséquent, en prenant l'avis selon lequel il lui est prescrit d'effectuer deux prosternations d'oubli, cela signifie qu'il est recommandé de le faire et non obligatoire, car il s'agit d'une compensation pour quelque chose qui n'était pas obligatoire et qui ne peut donc pas être obligatoire en soi comme pour la compensation de tout autre acte surérogatoire.

L’imam Ahmad, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit : "L'oubli nécessitant obligatoirement d'effectuer deux prosternations est celui rapporté du Prophète (), car la règle de base est qu'il n'est pas obligatoire de se prosterner." » (Al-Mughnî)

Il est utile de savoir que certains savants sont d'avis qu'il est permis de réciter une autre sourate après al-Fâtiha (Le Prologue), et cela, à chaque rak'ât. Al-Marâwî al-Châfi'î a mentionné dans son livre Al-Hâwî :

« Le fait de réciter une autre sourate après al-Fâtiha, dans la troisième et quatrième rak'ât fait-il partie de la Sunna ou pas ? Il y a deux avis sur la question :

Le premier est qu'il ne relève pas de la Sunna de réciter une autre sourate après al-Fâtiha dans les deux dernières rak'âts, même si c'est le cas durant les deux premières rak'âts. Tel est l'avis d'Alî et d'ibn Mas'ûd, qu'Allah soit satisfait d'eux, parmi les compagnons ; celui de Mudjâhid et d'al-Cha'bî parmi les successeurs des compagnons ; et celui de Mâlik et d'Abû Hanîfa parmi les jurisconsultes. Abdullah ibn Abî Qatâda a rapporté d'après son père : « Durant les deux premières rak’âts des prières du Zhuhr et de l’ 'Asr, le Prophète () récitait la sourate al-Fâtiha ainsi qu'une autre sourate et durant les deux dernières rak’âts, il récitait uniquement la sourate al-Fâtiha.»

Le deuxième avis est qu'il s'agit d'une Sunna, tout comme dans les deux premières Rak’âts. Tel est l'avis d'Abû Hurayra et d'ibn 'Umar parmi les compagnons. Rifâ'a ibn Râfi' a rapporté que le Prophète () dit à un homme en lui apprenant la prière :
"Ensuite, récite la sourate al-Fâtiha ainsi que ce que tu désires comme autre sourate et fais de même dans chaque rak'ât." » Fin de citation

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui