Avaler de l'eau durant le jeûune selon l'école malékite
Fatwa No: 337666

Question

Salam aleikoum
Récemment j'ai commencé à suivre le madhab maliki et j'ai appris qu'avaler de l'eau pendant le jeûne sans faire exprès l'invalidait. Pendant ce mois de ramadan cela m'est arrivé fréquemment durant mes ablutions et ce serait difficile de rattraper tout ces jours, existe-il autre un avis maliki qui dit que ça n'invalide pas le jeune ? Je précise que je ne suivais pas le madhab au moment du jeûne, ce n'est est que très récemment que j'ai commencé à le suivre.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

D'après les propos de l'école malékite, il semble qu'avaler de l'eau lorsqu'on se lave la bouche invalide le jeûne même si on n'en avale qu'une très petite quantité. Le Malékite al-Dardîr a dit dans son livre intitulé al-Charh al-Kabîr :

« Al-Kharachî a dit dans son explication du livre intitulé Mukhtasar Khalîl : "Lorsqu'il fut prescrit à celui qui jeûne de se rincer la bouche et d'utiliser un siwâk, on aurait pu penser qu'il était alors pardonné que ces choses puissent atteindre la gorge, mais c'est sans compter la parole : 'ou toute trace d'eau résultant du rinçage de la bouche ou de l’utilisation du siwâk et parvenant à sa gorge, cela étant spécifique au jeûne obligatoire." »

Cependant, si ce que vous avez avalé n'est qu'un reste d’eau mélangé à la salive après avoir recraché l'eau du rinçage, votre jeûne n'est alors pas invalidé. Le Malékite al-Hattâb a dit : « Le cheikh Zarûq a dit dans son explication du livre intitulé al-Irchâd : "Avaler l'eau avec laquelle on se rince la bouche nécessite de rattraper son jeûne, mais pas lorsqu'on avale ce qui reste d'eau mélangé à la salive après avoir recraché l'entièreté de l'eau, car cela ne nuit en rien au jeûne." » (Mawâhib al-Djalîl)

De nombreux savants sont d'avis qu'avaler l'eau utilisée pour se rincer la bouche de manière non-intentionnelle n'invalide pas le jeûne si la personne n’a pas exagéré dans le rinçage. Ibn Qudâma a dit : « Si de l'eau arrive de manière non-intentionnelle et sans exagération dans la gorge lorsqu'on se rince la bouche ou le nez durant les ablutions, cela n'invalide pas le jeûne. Tel est l'avis d'al-Awzâ'î, d'Is-hâq et l'un des avis d'al-Châfi'î, qu'Allah leur fasse miséricorde. Cet avis a également été rapporté d'Ibn 'Abbâd, qu'Allah lui fasse miséricorde. Quant à Mâlik et Abû Hanîfa, qu'Allah leur fasse miséricorde, ils sont d'avis que la personne rompt son jeûne en faisant cela, car elle a fait parvenir de l'eau dans sa gorge en étant consciente d'être en état de jeûne et a donc rompu celui-ci, comme si elle avait bu de manière intentionnelle. Quant à nous (c'est-à-dire les adeptes de l'école hanbalite et ceux qui rejoignent leur avis), nous sommes d'avis que si cette eau est parvenue à sa gorge sans exagération ni intention de sa part, cela ressemble à la situation dans laquelle une mouche pénétrerait dans sa gorge. Telle est la différence avec celui qui le fait délibérément. » (Al-Mughnî)

Telle est l’analyse jurisprudentielle de cette question. Quant à notre verdict à ce sujet, il est que cela n'invalide pas le jeûne et qu'il vous est donc permis de prendre notre avis même si vous suivez l'école malékite, car rien n’oblige l'adepte d'une des quatre écoles jurisprudentielles à suivre aveuglément son école dans toutes les questions, surtout que celui qui pose une question à un Mufti apte a donner des avis juridiques est censé suivre l'avis de l'école juridique suivi par ce Mufti en rapport avec la question posée, tant qu'il a confiance en sa religion et sa science. Tel est l'avis des savants à ce sujet.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui