qui prend part à un avortement doit se repentir, payer le prix du sang et faire une expiation
Fatwa No: 34073

Question

Assalamou ‘Alaikom wa Ramatullah wa Barakatuh. Voici ma question, notre cheikh : « Ma femme était enceinte de cinq mois, elle a fait les examens médicaux nécessaires. Ceux-ci ont montré que le fœtus était déformé. Ses deux reins ne fonctionnaient pas et une poche d’eau apparaissait à l'intérieur de lui. Les médecins m’ont conseillé de me débarrasser du fœtus et mon épouse s’est faite avorter. Quelle est la disposition de la Chari’a à ce sujet ? Veuillez me conseiller. Est-ce que je suis redevable de quelque chose ? Qu’Allah vous récompense.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Il n'est pas permis de se faire avorter sauf dans deux cas :

Le premier : si un rapport médical fiable affirme que la vie de la mère est en réel danger si elle ne se fait pas avorter.

Le deuxième : si on est sûr que le fœtus est mort dans le ventre de sa mère.

En dehors de ces deux situations, toute personne qui prend part à un avortement, doit se repentir, payer le prix du sang qui est celui d’un ou d’une esclave. Celui-ci est égal au dixième du prix du sang d’une personne libre. Toutes les personnes qui ont pris part à cet avortement doivent payer ensemble le prix du sang aux héritiers du fœtus. Toute personne ayant pris part à l’avortement et faisant partie des héritiers ne recevra rien de ce prix du sang.

Chaque personne ayant pris part à cet avortement, doit une expiation, soit l’affranchissement d’un esclave croyant et si elle n’en a pas les moyens elle doit s'acquitter de deux mois consécutifs de jeûne.

Parmi les choses qui sont considérées comme une participation, le fait que le médecin donne à la femme enceinte une piqûre susceptible de lui faire perdre son bébé ou qu’elle prenne un sirop ou des comprimés.

Toute personne ayant pris part de manière indirecte à cet avortement, doit se repentir, car elle a causé la mort d’une âme.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui