Participer à des réceptions dans lesquelles beaucoup d'argent est gaspillé
Fatwa No: 344209

Question

Assalam aleikoum,
J'habite dans un village et les femmes ont l'habitude de faire des réceptions pour manger et s'habiller avec des vêtements osées et ces réceptions coûtent énormément chères, cela peut dépasser les 3000 $ facilement et chaque femme doit porter son kaftan ou sa belle robe de soirée et se maquiller, je constate beaucoup de compétition entre les femmes sur la nourriture et les plats présentés lors de ces réceptions. Est-ce que c'est haram de participer à ses réceptions ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Si ces réceptions sont mixtes, c’est-à-dire que les hommes et les femmes se côtoient, il est alors interdit d'y assister, car cette mixité entre hommes et femmes est un grand péché et la cause de nombreuses tentations et de dépravation. Or, la Législation islamique ordonne d'éviter les endroits corrompus et corrupteurs. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) :
« Quand tu vois ceux qui pataugent dans des discussions à propos de Nos versets, éloigne-toi d'eux jusqu'à ce qu'ils entament une autre discussion. Et si le Diable te fait oublier, alors, dès que tu te rappelles, ne reste pas avec les injustes. » (Coran 6/68).

Par contre, si ces réceptions ne sont pas mixtes et ne contiennent rien d'illicite comme de la musique, il n'y a alors pas de mal pour la femme à s'y rendre.

Il faut toutefois éviter tout gaspillage de nourriture ou autre. Tout en sachant que la définition du gaspillage diffère en fonction de l’état des sociétés. Le cheikh Ibn 'Uthaymîn, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit : « Le gaspillage consiste à dépasser les limites, et Allah, exalté soit-Il, explique dans Son Livre qu'Il n'aime pas les gaspilleurs. Cependant, si l'on définit le gaspillage comme consistant à dépasser les limites, la notion de gaspillage varie alors. En effet, une même dépense peut être du gaspillage pour une personne et pas pour une autre. Ainsi, un homme qui achète une maison à deux millions de Riyals et achète des meubles pour 600 000 Riyals, puis achète une voiture ne commet pas de gaspillage s’il est riche, car cela est facile pour une personne très aisée. Par contre s'il n'est pas (suffisamment) riche, cela est alors considéré comme du gaspillage. » (Liqâ' al-Bâb al-Maftûh)

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui