Explication d'un hadith sur le fait d'être trop dur envers soi-même
Fatwa No: 347053

Question

Assalam alaykum,
Je voulais savoir si cela est possible d'avoir la signification de ce hadith rapporté par Sahl Ibn Hanif, etselon lequel le Prophète Mohammed (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit : « Ne soyez pas trop durs envers vous-mêmes, car cette dureté causa la perte de ceux qui vous ont précédés. Vous pouvez encore trouvez leur cadavres qui jonche le sol de leurs couvents et monastères ».

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Ce hadith a été expliqué par Mulla al-Qârî qui a dit : « Il semble que ce hadith signifie : ne soyez pas trop durs envers vous-mêmes en vous imposant des actes d'adoration éprouvants que vous avez fait le vœu ou le serment d'accomplir, car Allah sera alors dur envers vous et vous imposera ce que vous vous êtes vous-mêmes imposé. Vous commencerez alors à manquer à vos obligations envers Lui et à faire preuve de paresse, négligeant vos obligations et subissant ainsi le châtiment d'Allah, exalté soit-Il. Telle est la signification qui convient à l'explication qui suit : "Certes des gens", c'est-à-dire parmi les Fils d'Israël. "firent preuve d'une rigueur extrême avec eux-mêmes", c'est-à-dire en accomplissant des actes d'adoration éprouvants, des exercices difficiles et des efforts extrêmes. C'est pourquoi Allah, exalté soit-Il, fit alors preuve de rigueur avec eux en parachevant ces actes et en les établissant. On dit aussi qu'ils firent preuve d'une rigueur extrême lorsqu'on leur ordonna de sacrifier une vache et demandèrent alors sa couleur, son âge et d'autres caractéristiques à son propos. "Allah fit alors preuve de rigueur avec eux", c'est-à-dire en leur demandant de sacrifier une vache ayant des caractéristiques qu’une seule possédait et que son propriétaire n'acceptait de vendre qu'en échange de son poids en or. Ce sens est ensuite confirmé par la parole "Tel est", qui est une allusion à ce que l’on peut imaginer de ceux qui restent parmi ces gens aux idées rigoureuses et que l'on trouve dans les couvents : "ce qu'il reste d'eux", c'est-à-dire de ceux qui étaient trop rigoureux avec eux-mêmes. "dans les monastères", c'est-à-dire les lieux de culte des moines chrétiens. On dit aussi qu'il s'agit d'un petit édifice ayant une forme ronde. "et les sanctuaires", c'est-à-dire les temples juifs. On dit aussi qu'il s'agit d'un vaste lieu d'adoration servant de refuge aux passants et aux étrangers. » (Mirqât al-Mafâtîh Charh Michkât al-Masâbîh)

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui