Les chakras (énergies) selon l'Islam
Fatwa No: 347977

Question

Assalam alaykoum,
Je suis une croyante qui fréquente des croyantes sérieuses dans leurs 'ibadat. Deux questions m'interpellent. Une sœur par son métier d'herboristerie s'est dirigée pas à pas vers le monde des chakras et des énergies du ying et du yang. Est-ce que l'être humain possède des chakras ? Est-il doté d'énergies positive et négative ? Lorsque une personne est atteinte par le sihr ou le 'ain, elle doit se soigner par la lecture du qur'an, elle peut se soigner par le miel, l'huile d'olives et les plantes. Peut-elle aussi en plus de tout cela, se soigner par des fréquences ? C'est-à-dire écouter des fréquences de haut niveau via une machine pour anéantir les Djinns qui ont touché ou habité le malade ? Ces fréquences s’appellent "fréquences RIFE". Voici un lien:http://www.maladie-lyme-traitements.com/machine-rife.html

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Tenir compagnie à des sœurs pieuses est une bonne chose et cela figure parmi les meilleurs moyens de rester sur le droit chemin. Faites en sorte de vous entraider dans l'accomplissement des bonnes œuvres et de la piété et de vous conseiller de la meilleure manière, car la religion, c'est le bon conseil. Soyez également soucieuses de barrer la route au diable afin qu’il ne puisse pas susciter de fitna ni vous désunir.
Relativement à l’existence ou pas d’énergie positive ou négative dans le corps humain, il faudrait interroger des experts dignes de confiance. Quant à nous, nous ne savons pas si le fait d’être exposé à des ondes électromagnétiques a un rôle dans l’expulsion des djinns du corps de l’homme. Si l’expérience démontre qu’effectivement ces ondes ont un effet sur les djinns, en les importunant par exemple et en les obligeant à sortir du corps de l’homme, et sans que cela ne soit accompagné d’aucun rituel lié au paganisme, il n’y a alors pas de mal à avoir recours à ce genre de traitement.
En discutant des causes de la guérison, le cheikh Ibn ‘Uthaymîn, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit : « Deuxième catégorie : des causes matérielles tels que les remèdes connus par le biais de la charia comme le miel ou par le biais de l’expérience comme de nombreux médicaments, et l’effet de ce dernier type doit être effectivement prouvé par la pratique et non seulement supposé. Ainsi, si l’effet du remède est démontré de façon tangible, il est permis de le considérer comme un médicament qui aidera à la guérison par la volonté d’Allah, exalté soit-Il.
Relativement au traitement par l’énergie, appelé également "chakra", et méthodes semblables, il est interdit car il est basé sur des idées et rites païens comme cela a été démontré par des chercheurs dans le domaine dont Dr. Fawz bent Abdulatîf Kurdî, professeure de religions et de doctrines contemporaines à la faculté de pédagogie pour filles de Djeddah. Elle a rédigé un livre intitulé ‘al-Usûl al-Dîniya li-Tatbîqât al-Istichfâ’ wal-Riyâda al-Wâfida min al-Charq ‘abra al-Gharb wa Khuturatuhâ ‘Alâ Mu’taqad al-Umma (fondements religieux des pratiques thérapeutiques et sportives provenant de l’Est et ayant gagné l’Ouest et leurs dangers pour le credo de la nation musulmane) dans lequel elle a abordé ce sujet. Parmi ce qu’elle a dit relativement à ces traitements : « … ils se basent sur les philosophies et les préceptes des religions chinoise et hindoue relatifs à l’existence du corps éthérique et des centres d’énergie (chakras) avec les secrets de l’énergie cosmique qui leur sont liés… et ainsi l’homme obtient bonheur et santé, beauté et élévation spirituelle –selon leurs allégations- Ou encore, ils se basent sur la suggestion et l’hypnose qui permettraient de traiter avec les esprits (forces inférieures) et la magie… »
La Ruqia (traitement par le Coran et les invocations), quant à elle, est l’un des meilleurs moyens de traitement des maladies physiques et psychosomatiques. De plus, l’invocation d’Allah, exalté soit-Il, de façon constante réalise la sérénité de l’esprit. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) :
« [...]ceux qui ont cru, et dont les cœurs se tranquillisent à l’évocation d’Allah. Certes, c’est par l’évocation d’Allah que se tranquillisent. les cœurs. » (Coran 13/28)


Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui