Prier et lire le Coran dans une maison où se commet la fornication
Fatwa No: 348091

Question

Assalam alaykoum,
J'aimerais savoir s'il est permis de prier, d'évoquer Allah, de lire le Coran ou de faire des rappels dans une maison où la fornication est commise ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Si vous voulez dire par là le fait d’accomplir une adoration –prière, évocation d’Allah ou autre- dans cette maison au moment où cette désobéissance y est commise, il est de votre devoir de désavouer tout d’abord cet acte blâmable et si l’on continue à le commettre, vous devez quitter ce lieu de désobéissances et choisir un autre lieu, où l'on ne peut voir ni entendre ces actes de désobéissance, ne serait-ce qu’une autre chambre. Vous pourrez alors accomplir la prière et invoquer Allah, exalté soit-Il.
Cependant, le fait d’accomplir un acte d’adoration alors que l’on peut voir ou entendre un acte blâmable est contraire aux ordres de la Charia qui incitent à quitter les lieux où l'on commet des péchés.
En effet, ‘Umar ibn 'Abd al-'Azîz a ordonné de fouetter un jeûneur qui assistait à une assemblée où l’on servait du vin, et ce, bien qu’il n’en ait pas lui-même consommé. De même, le Cheikh de l’Islam ibn Taymiyya a dit : « Il n’est pas permis d’assister volontairement et sans nécessité aux assemblées où l’on commet des actes blâmables conformément au hadîth :
‘que celui qui croit en Allah et au jour du jugement ne s'assoie pas à une table où l’on consomme de l'alcool.’
On rapporta à ‘Umar ibn 'Abd al-'Azîz qu’il y avait des gens qui consommaient du vin et quand il ordonna qu’on les fouette, on lui dit : ‘il y a parmi eux une personne qui jeûne’ et il dit : ‘Commencez par lui, n’avez-vous pas entendu la parole d’Allah, exalté soit-Il, (sens du verset) :
Dans le Livre, Il vous a déjà révélé ceci: lorsque vous entendez qu’on renie les versets (le Coran) d’Allah et qu’on s’en raille, ne vous asseyez point avec ceux-là jusqu’à ce qu’ils entreprennent une autre conversation. Sinon, vous serez comme eux. Allah rassemblera, certes, les hypocrites et les mécréants, tous, dans l’Enfer.’ (Coran 4/140)
Ainsi, ‘Umar ibn 'Abd al-'Azîz, qu'Allah soit satisfait de lui, a montré qu’Allah, exalté soit-Il, assimile celui qui est témoin d'une désobéissance à celui qui la commet. C’est la raison pour laquelle les savants ont dit : ‘Il est interdit d’assister à un banquet auquel on est invité et dans lequel une turpitude y est commise tel que le fait de boire du vin ou de jouer de la flûte… »

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui