Le fait d'entrer au Paradis sans jugement ni châtiment
Fatwa No: 352861

Question

Selemu alaykum wa rahmatou Allah wa barakatouh,
Puisse Allah vous récompenser du meilleur des 2 mondes et vous accorder toutes les récompenses du bien auquel vous orientez les gens Lui Qui ne laisse pas se perdre la récompense des bienfaiteurs...
Nobles cheikh pouvez-vous nous expliquer avec le plus de détails possibles comment l'homme et la femme peuvent entrer au plus haut degré du Paradis sans aucun jugement ni aucune peur ni angoisse ni mal après la mort jusqu'à l'établissement au Paradis incha Allah ? Pouvez-vous nous expliquer le cas de celui qui commettait beaucoup de péché étant jeune et qui a de nombreuses dettes datant de son enfance dont il ne sait plus ni le nombre exacte ni où sont aujourd'hui ses personnes à qui il devait des biens ?
Est-il vraiment inévitable pour lui d'avoir des comptes à rendre dans l'au-delà, qu'Allah nous sauve ? Peut-il encore accéder au plus haut niveau du Paradis sans aucune peur ni aucun jugement après la mort ni aucun mal ?
Pouvez-vous nous expliquer tout cela avec le maximum de détails ?
Puisse Allah vous accorder Son haut Paradis sans aucun mal ni jugement.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Nous implorons Allah de vous accorder le succès et de vous guider sur le droit chemin. La voie qui mène l'homme au Paradis est la foi en Allah et les œuvres pieuses. Tout cela en plus du fait d'accomplir ses obligations religieuses et d'éviter les interdits. Ce rang exigé est celui des pieux qui sont les gens de la droite. Plus élevé que cela est le rang de ceux qui sont assidus dans les actes surérogatoires et recommandés tout en évitant les choses détestables. Ceux-là seront les premiers et les plus rapprochés d'Allah.

Quant au fait d'entrer au Paradis sans jugement ni châtiment, cela est réservé à un groupe spécifique de la communauté. Le Dr. 'Amr al-Achqar a dit : « Le premier groupe de cette communauté à entrer au Paradis est celui au sommet de la foi, de la piété, des actes vertueux et de la pratique religieuse correcte. Les gens de ce groupe entreront au Paradis alignés sur un seul rang et tous en même temps. Ils seront telle la lune la nuit où elle est pleine. »

'Imrân ibn Husayn a rapporté que le Prophète () a dit :
« Certes Allah m'a promis que 70 000 personnes de ma communauté entreraient au Paradis sans jugement ni châtiment et avec chaque millier 70 000 et Il me rajouta trois poignées. » (Ahmad)

Le Prophète () décrivit ces 70 000 personnes en disant :
« Ce sont ceux qui ne croyaient point au mauvais augure, qui ne se soignaient pas par la cautérisation, qui ne demandaient à personne de les soigner par la Ruqia et qui s’en remettaient en tout à leur Seigneur. » (Boukhari, Mouslim)

Sans doute s'agit-il de ceux qu'Allah, exalté soit-Il, décrivit comme ceux qui seront les plus rapprochés de Lui et les « premiers ». Allah, exalté soit-Il, dit (sens des versets) :

« Les premiers (à suivre les ordres d'Allah sur la terre) ce sont eux qui seront les premiers (dans l'au-delà) Ce sont ceux-là les plus rapprochés d'Allah dans les Jardins des délices » (Coran 56/10-12)

Ils seront en majorité issus des premières générations et quelques-uns d'entre eux seront issus des dernières générations. Allah, exalté soit-Il, dit (sens des versets) :
« une multitude d'élus parmi les premières [générations], et un petit nombre parmi les dernières [générations] » (Coran 56/13-14)

Quant aux péchés, celui qui se repent sincèrement de ses péchés verra Allah les lui pardonner aussi graves soient-ils. Ibn Taymiyya a dit : « Lorsqu'un homme se repent de son péché, Allah le lui pardonne même s'il s'agit d'un acte de polythéisme. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) :

"ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d'Allah. Car Allah pardonne tous les péchés. Oui, c'est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux" (Coran 39/53)

Tout cela concerne celui qui se repent de ses péchés. »

Enfin, concernant les droits des gens, l'une des conditions du repentir est pour celui qui a lésé quelqu’un de lui rendre son droit en lui demandant pardon ou en lui rendant son dû si cela est possible. S'il est impossible de le retrouver, il doit alors faire l'aumône en son nom à hauteur d'une somme qu’il pense suffisante pour acquitter sa conscience. Dans ce cas, Allah lui pardonnera s’Il veut, ne le châtiera pas dans l'au-delà et ne l’empêchera pas d'entrer au Paradis pour cela. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Craignez Allah, donc autant que vous pouvez [...] » (Coran 64/16) Certains savants - tel ibn al-Qayyim - dirent que le meurtrier qui se repentit sincèrement verra Allah se charger d’acquitter à sa place le droit de sa victime. Or, il ne fait aucun doute que le meurtre est la pire injustice qui soit à l'encontre d'une personne.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui