Les retrouvailles délicates d'une mère avec sa fille abandonnée 40 ans plus tôt
Fatwa No: 365251

Question

Assalam alaikoum,Il y a 40 ans pour des raisons personnelles j'ai abandonné une enfant à l'hôpital, aujourd'hui cette enfant m'a retrouvée et elle est de culture chrétienne, c'est quelqu'un de très fragile, elle est malade, elle recherche mon affection, le problème c'est qu'elle est gay, mariée à une femme et veut me la faire rencontrer je suis perdue face à cette situation, j'ai peur du châtiment de Dieu en même temps je ne peux pas la rejeter car je me sens responsable de cette situation, j'ai commencé à lui parler de l'islam et elle semble écouter pour l'instant, aidez-moi s'il vous plait je ne sais pas quoi faire, j’ai peur que si je refuse de voir sans son amie elle coupe les ponts, je l'ai déjà abandonnée une fois, j'ai peur de la détruire et j'ai peur de Dieu je suis perdue.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Tout d'abord, nous ne pouvons que dire : « Allah nous suffit et Il est notre meilleur garant. Il n'y a de puissance ni de force qu'en Allah. » La situation dans laquelle se trouve votre fille est grave et c'est un grand mal pour sa religion et sa moralité. Nous ne connaissons pas les raisons qui vous ont poussée à abandonner votre fille à l'hôpital alors qu'elle était encore une enfant, mais si vous ne l'avez pas laissée à des gens de confiance et que vous n'aviez aucune excuse valable pour le faire, vous avez alors certes commis une erreur. En effet, les parents sont responsables de leur enfant et ils seront interrogés le Jour de la Résurrection à son propos. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « ô vous qui avez cru ! Préservez vos personnes et vos familles, d'un Feu [...] » (Coran 66/6). Ibn 'Umar, qu'Allah soit satisfait de lui et de son père, a rapporté que le Prophète () a dit :
« Le chef de famille est responsable de son foyer et il rendra compte de sa responsabilité devant Allah. » (Boukhari, Mouslim) Vous devez donc vous repentir sincèrement.

Il ne fait aucun doute qu'il vous est interdit d'accepter la situation dans laquelle elle se trouve, et vous devez détester cela pour Allah. Cependant, cela ne signifie pas que vous devez l'abandonner et l'éviter ou approuver ce qu'elle fait. Vous devez au contraire vous efforcer de la sortir de la situation dans laquelle elle se trouve et faire tout ce qui peut vous aider à réaliser cela: vous pouvez entre autres faire preuve de bonté et de compassion envers elle tout en l'orientant.

Vous avez certes bien agi en l'invitant à l'Islam et nous implorons Allah de vous accorder le succès dans cette voie, de lui pardonner et de la réformer. Nous vous conseillons aussi d'invoquer abondamment Allah, exalté soit-Il, en sa faveur.

Par ailleurs si vous avez espoir qu'elle puisse embrasser l'Islam et craignez que le fait de refuser de rencontrer son amante la fasse fuir et ne vous empêche de l'inviter à l'Islam, nous espérons alors qu'il n'y ait pas de mal - si Allah le veut - à ce que vous la rencontriez.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui