La mécréance qui fait sortir une personne de l'Islam peut être provoquée par des paroles ou des actes.
Fatwa No: 36916

Question

Que dit la religion à propos de l'avis selon lequel celui qui blasphème Allah, exalté soit-Il, intentionnellement tombe dans la mécréance par la parole et non pas par l’acte ? Merci.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons : 

 

Le fait de blasphémer Allah, exalté soit-Il, est une des pires formes de mécréance et celui qui commet cela est jugé mécréant et sort du giron de l'Islam selon l'avis unanime des oulémas.  Ibn Qodâma, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit dans son livre Al Mughni : "Quiconque blasphème Allah, exalté soit-Il, qu'il le fasse sérieusement ou en plaisantant devient mécréant. Et il en est de même pour quiconque se moque d'Allah, exalté soit-Il, de Ses versets ou de Ses messagers. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) :

 

"Et si tu les interrogeais, ils diraient très certainement: «Vraiment, nous ne faisions que bavarder et jouer.» Dis: «Est-ce d’Allah, de Ses versets (le Coran) et de Son messager que vous vous moquiez?» Ne vous excusez pas: vous avez bel et bien rejeté la foi après avoir cru. Si Nous pardonnons à une partie des vôtres, Nous en châtierons une autre pour avoir été des criminels. " (Coran:9/65-66).

 

 Et il ne faut pas se contenter du simple retour à l'Islam de ce railleur ; il faut le corriger de façon à le dissuader de recommencer.  De même qu’on ne se contente pas du repentir de celui qui s'est moqué du Messager () on doit à plus forte raison agir de même vis-à-vis de celui qui blasphème Allah, exalté soit-Il ».

 

 Peut-être, l'auteur de la question en disant " tombe dans la mécréance par la parole et non pas par l’acte " veut dire que la mécréance a eu lieu par le biais d'une parole et non pas par le biais d'une action. Il est bien connu que la mécréance qui fait sortir une personne de l'Islam peut avoir lieu soit par une parole comme la prononciation d'un blasphème, soit par l'action comme la prosternation devant une idole, soit par la conviction comme le fait de croire que l'univers est éternel (n'a pas eu de commencement). Et si c'est cela qu'il veut dire, cela ne pose pas de problème.

 

Le mécréant, que ce soit par le biais d'une parole ou d'une action, sort de l'Islam lorsque les conditions de la réalisation de la mécréance sont remplies et que les empêchements de cette mécréance font défaut.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui