L’avis religieux au sujet des pommades et des cachets que l'on introduit à l’intérieur de l’utérus
Fatwa No: 36959

Question

Introduire des pommades et des cachets à l'intérieur de l’utérus pour se soigner exige-t-il le Ghosl ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

 

La femme peut introduire des médicaments dans sa vulve de deux façons : elle peut introduire le médicament goutte par goutte de l’extérieur de la vulve, ou bien l'introduire par le biais d’une seringue injectrice. Dans le premier cas elle n'est pas tenue de faire les ablutions à moins qu’elle ne touche sa vulve ou qu’une quantité de ce médicament sorte de la vulve. Dans ce cas elle ne doit faire que ses ablutions (woudou).

Dans le deuxième cas elle doit faire ses ablutions uniquement (sans faire le Ghousl), qu’une quantité de médicament sorte de sa vulve ou non.

Ibn Qodâmah a dit : « S’il met un parfum sur sa verge et qu'une quantité de ce parfum ressort de celle-ci, ses ablutions sont invalides parce car le parfum est sorti des voies urinaires. Même chose s’il introduit du khôl ou quelque chose de ce genre et que ce khôl ressort : dans ce cas les ablutions sont invalides car le khôl  est sorti des voies urinaires.

Cette disposition s’applique également à la femme médecin lorsqu'elle introduit sa main ou un outil dans le vagin d’une femme enceinte pour l’examiner ce qui est susceptible de rendre invalides les ablutions de cette dernière.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui