Est-il légitime de s’abstenir de parler
Fatwa No: 37721

Question

Est-il permis au musulman de s’abstenir de parler un jour ou plus comme le prophète Zakariyya (Alaihi Assalam) ?

Réponse

Louanges à Allah et que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Le musulman ne doit adorer Allah, exalté soit-Il, qu’à travers les enseignements du Prophète Mohammed (). Le Messager d’Allah () a dit :

« Par Celui qui détient l’âme de Mohammed dans Sa main, si Mûssâ (Moïse) faisait son apparition, et qu’ensuite vous le suiviez et me délaissiez alors vous vous égareriez du droit chemin et s’il avait été vivant au temps de ma prophétie il m’aurait suivi. » (Ahmad, al-Dârimî)

Se rapprocher d’Allah, exalté soit-Il, par le silence ne fait pas partie des enseignements du Prophète Mohammed (). Un homme parmi les compagnons qu’on appelait Abû Isrâ’îl a fait un jour le vœu de ne pas s’asseoir, de ne pas se mettre à l’ombre, de ne pas parler et de jeûner. Le Prophète () dit alors : « Qu’il parle et qu’il se mette à l’ombre, qu’il s’asseye et qu’il termine son jeûne. » (Boukhari) Al Hâfizh Ibn Hajar, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit : « Dans ce hadith, il y a un enseignement clair à savoir que s’abstenir de dire des choses licites ne relève pas de l’obéissance à Allah » (Fath al Bârî)

Si par contre le but est de suivre l’exemple du prophète d’Allah Zakariyya (), de se rapprocher d’Allah, exalté soit-Il, en s’abstenant de dire des choses illicites, ou de se conformer à l’ordre du Messager d’Allah () mentionné dans le hadith d’après Abû Hurayra, : « Que celui qui croit en Allah et au Jour Dernier dise de bonnes choses ou bien qu’il garde le silence (ou se taise) » (Boukhari) alors dans ce cas c’est un acte d’adoration noble et celui qui le fait sera récompensé si Allah, exalté soit-Il, le veut.

Sachez que l’abstention de parler de la part de Zakariyya () n’était pas un acte d’adoration mais un signe qu’Allah, exalté soit-Il, lui avait donné et une preuve de la grossesse de son épouse. Allah, exalté soit-Il, raconte son histoire lorsqu’on lui a annoncé la bonne nouvelle d’un enfant (sens du verset) en disant :
« “Seigneur, dit Zacharie, donne-moi un signe”. “Ton signe, dit Allah, c'est que pendant trois jours tu ne pourras parler aux gens que par geste…” » (Coran : 3/41)

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui