Solliciter une médecin pour épiler les poils pubiens
Fatwa No: 389338

Question

J’ai fait une opération au laser pour épiler les poils des parties très sensibles chez une femme médecin et suite à cela j’ai effectué une recherche à ce sujet, le fait de montrer ses parties intimes, et j’ai appris que cela est interdit sauf en cas de nécessité majeure. Mais je ne sais pas si mon cas correspond à un cas de nécessité majeure ou non. Je ne suis pas malade – louange à Allah – mais il m’est très douloureux et difficile d’enlever mes poils pubiens par moi-même. J’ai essayé plus d’une fois mais j’ai dû m’arrêter à cause de la douleur sans avoir fini de le faire. On vient de demander ma main et mon mariage approche. Je ne sais pas ce que je devrais faire devant mon mari parce que je ne pourrais jamais supporter les douleurs. Il me reste huit séances, quel est le statut à ce sujet ? Et qu’en est-il des séances passées ? Qu’Allah vous récompense par un bien.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :
Si la situation est telle que vous l’avez mentionnée et que vous ne pouvez pas vous épiler vous-mêmes et si en le faisant vous ressentez des douleurs intenses alors nous espérons qu’il n’y a aucun mal – si Allah le veut – à solliciter une femme médecin pour le faire. Les juristes de l’école Hanbalite affirment que celui qui ne sait pas s’épiler les poils pubiens correctement il lui est permis de solliciter un tiers pour le faire. Dans le livre Al-Insâf de Al-Mârdâwî il est dit : « Quiconque est éprouvé par le fait de s’occuper d’un malade, homme ou femme, de lui faire ses ablutions, de lui nettoyer les parties intimes ou autre faits similaires, le statut concernant ces devoirs est le même que celui du médecin et de ce qu’il peut voir ou toucher des parties intimes d’un patient. C’est ce qui a été énoncé à ce sujet. Il en est de même s’il doit épiler les poils pubiens de quelqu’un. Cela a aussi été énoncé, notamment par Abou Al-Wafâ et Abou Ya’la Al-Saghîr. » Fin de citation.
Les nécessités doivent être évaluées en fonction des besoins. Il n’est donc permis de regarder et toucher les parties intimes uniquement en fonction de ce qui est nécessaire.
Et Allah sait mieux.
 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui