Les types de révélation et l’impossibilité qu’elle soit confondue avec autre chose
Fatwa No: 392392

Question

Est-ce qu’à chaque fois que les prophètes reçoivent une révélation, ils ont la certitude que c’est Allah qui leur fait cette révélation ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :


Il est absolument impossible que le prophète confonde la révélation avec quoi que ce soit d’autre, ou que le diable prenne l’apparence d’un ange par exemple et se fasse passer pour lui auprès du prophète. Tout ce qui a été révélé au prophète, il a la certitude que c’est une révélation qui vient d’Allah. Allah a dit : « Non, cette révélation n’a pas été transmise par les démons, auxquels ne saurait être confiée une telle mission et qui ne pourraient d’ailleurs s’en acquitter. » (Coran 26/210-211).
La révélation est transmise de différentes façons. Notamment, quand l’ange s’adresse au prophète. Dans ce cas, le prophète ne peut absolument pas douter que cette révélation vient d’Allah. Une autre façon est qu’Allah projette en son âme ce qu’il veut. Cela est aussi une façon de transmettre la révélation dont le prophète ne peut douter qu’elle provient d’Allah. Le plus haut degré de révélation est quand c’est Allah qui s’adresse directement à Son prophète.
Comment peut-on penser que le prophète n’a pas la certitude que la révélation qu’il reçoit provient d’Allah ? C’est absolument impossible. Le docteur Omar Al-Ashqar, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit en expliquant les différents degrés et types de révélation :
« La révélation qu’Allah fait à ses prophètes est de plusieurs types. Allah explique cela dans ce verset : « Allah ne saurait s’adresser à un être humain si ce n’est sous forme d’inspiration, ou de derrière un voile ou encore par l’intermédiaire d’un messager qui lui est envoyé pour lui révéler, sur ordre d’Allah, ce qu’Il veut. Il est Très Haut et infiniment Sage. » (Coran 42/51).
Il y a donc trois types de révélation :
La première : Allah projette la révélation dans l’âme du prophète et ainsi, il ne peut absolument pas douter que ce qui a été projeté en son cœur est une révélation venant d’Allah. Ceci, comme il a été rapporté dans le hadith d’Ibn Hibbân dans lequel le Prophète, , a dit : « L’ange Gabriel a insufflé en mon âme qu’aucune âme ne mourra avant d’avoir reçu toute la subsistance et vécu tout le temps qui lui a été destiné. Alors craignez Allah et gagnez votre vie honnêtement. »
Ibn Al-Jawzî est d’avis que le terme « wahî », révélation, cité dans le verset précédent, fait référence à celle qui est faite durant le sommeil, en rêve. Or, l’explication que donne Ibn Al-Jawzî est incluse dans l’appellation du premier type de révélation sans aucun doute. En effet, les rêves des prophètes sont une révélation. C’est la raison pour laquelle lorsque Ibrahim (Abraham), l’ami intime d’Allah, vit en rêve qu’il devait sacrifier son fils, il s’empressa de le faire. Il a bien considéré ce rêve comme étant un ordre divin. Allah dit :
« Lorsque l’enfant fut en âge de l’accompagner, il lui dit : « Mon fils ! Je me suis vu en rêve en train de t’immoler. Qu’en penses-tu ? » L’enfant répondit : « Père ! Exécute l’ordre qui t’est donné, tu me trouveras, par la volonté d’Allah, patient dans l’épreuve. » Lorsque tous deux se furent pliés à la volonté d’Allah et qu’Abraham eut allongé son fils, plaçant sa tempe contre le sol, Nous l’appelâmes : « Abraham ! Tu as accompli ta vision en laquelle tu as cru. » C’est ainsi que Nous récompensons les hommes de bien. » (Coran 37/102-105).
Et dans le hadith rapporté par Boukhari et Mouslim, selon Aisha, qu’Allah soit satisfait d’elle : « La première révélation que le Prophète, , recevait avait lieu à travers un rêve. Ainsi, il ne faisait pas un rêve sans que celui-ci ne se réalise aussi clairement que la lumière du lever du jour. »
La deuxième : Allah s’adresse à ses prophètes de derrière un voile : et ce, comme il le fit avec Moussa, . Allah l’a mentionné dans plusieurs occurrences de Son Livre … Allah a parlé à Son serviteur et messager Mohammed, , lorsqu’il l’éleva au ciel …
La troisième : La révélation au messager par l’intermédiaire de l’ange : c’est ce que l’on comprend de ce verset : « ou encore par l’intermédiaire d’un messager qui lui est envoyé pour lui révéler, sur ordre d’Allah, ce qu’Il veut. » (Coran 42/51). Le messager en question est l’ange Gabriel. Et il est possible que, dans de rares cas, ce soit un autre ange. » Fin de citation.
Ayant pris connaissance de la description et des types de révélation, il vous apparait maintenant avec la plus grande clarté et certitude que le prophète ne pouvait pas douter que la révélation qui lui était faite était bel et bien d’origine divine dont il avait l’ordre de transmettre aux gens.
Par ailleurs, les savants qui sont d’avis que le prophète n’avait pas à émettre d’avis suite à un effort de réflexion considèrent que tous ses propos relèvent de la révélation. Et ceux qui soutiennent qu’il était possible qu’il émette un avis suite à un effort de réflexion pour les sujets sur lesquels il ne recevait pas de révélation, ils considèrent que la révélation venait rectifier ses avis si jamais il s’avérait qu’il s’était trompé. Et la révélation venait aussi acquiescer ses avis s’ils étaient justes. Et tout cela est développé dans les ouvrages des principes fondamentaux de la compréhension de la religion (usul al-fiqh).
Avec ceci, le prophète était sûr et certain de l’origine de ses propos. Ainsi, si ce qu’il disait correspondait à une révélation d’Allah, il en avait la certitude. Et en aucun cas il n’aurait pu la confondre avec autre chose. Et si ce qu’il disait faisait suite à un de ses efforts de compréhension, il le savait très bien et le disait à ses compagnons, comme ce fut le cas dans l’histoire de la pollinisation des palmiers qui est bien connue.
 

Et Allah sait mieux.
 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui