Il est préférable à un homme stérile de faire part de son problème avant le mariage
Fatwa No: 39980

Question

Le mariage d’un homme stérile qui n’a pas informé le Waliye (tuteur) et qui s’est contenté de prévenir l’épouse seulement est-il valide ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Le fait que le mari ait un défaut ne rend pas invalide le mariage et même s’il n’en informe pas son épouse ni son Waliye avant le mariage. Mais l’épouse a le choix de rompre le mariage, si le défaut de son mari fait partie des défauts à cause desquels les jurisconsultes permettent d’exiger l’annulation du contrat de mariage, comme la lèpre, la folie, le vitiligo, et autres. Quant à la stérilité, la majorité des oulémas ne considèrent pas qu’elle permette de demander l’annulation du contrat de mariage. Mais il est préférable à la personne stérile de déclarer son défaut avant le mariage. Al-Mirdâwy, le Hanbalite, a dit : « Ibn Mansûr a rapporté : Il est préférable à l’homme de déclarer sa stérilité à son épouse ». Puisque cette épouse a appris que son mari était stérile et l’a accepté, le mari, dans ce cas, a rempli son devoir envers elle et  l’épouse n’a en aucun cas le choix de rompre le mariage.

L’Imam al-Châfi’i a dit : « Si un homme dit à son épouse qu’il est stérile ou qu’il attend jusqu’après la conclusion du mariage avant de l’avouer, l’épouse dans ce cas n’a pas le choix de demander l’annulation du contrat de mariage. Ceci parce qu’il ne sait pas qu’il est stérile jusqu’à sa mort, et qu’il se peut qu’un homme n’ait pas d’enfant dans sa jeunesse et qu’il en ait dans sa vieillesse.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation