Un prêt usuraire pour une opération chirurgicale
Fatwa No: 407008

Question

Ma mère a 60 ans et souffre d’un problème au cœur depuis 5 ans environ. Elle connait des complications ces derniers temps. Le médecin qui la suit a conseillé de poser un stimulateur cardiaque et a dit qu’Il ne fallait pas prendre du retard pour le poser et qu’il n’était pas responsable la dégradation de sa santé si jamais on devait prendre du retard pour l’opération. J’ai emmené ma mère chez un autre médecin dont le diagnostic fut le même que le premier.
J’ai essayé de mettre en place une association mais malheureusement je ne pourrais le faire que dans quatre mois. J’ai essayé d’emprunter mais n’ai trouvé personne qui voulait bien me prêter de l’argent. M’est-il permis de contracter un emprunt à la banque Nâsir Al-Ijtimâ’î via l’assurance vie de ma mère ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :
Contracter un prêt usuraire fait partie des plus grands péchés et des sept qui condamneront son auteur pour longtemps en enfer. Il n’est pas permis d’engager des démarches pour ce faire sauf en cas d’extrême nécessité comme la peur de mourir. Regardez la définition de ce qui est appelé une nécessité qui permet de contracter un prêt usuraire dans la Fatwa numéro 6501.
Partant, il ne vous est pas permis de contracter un prêt usuraire sauf si, dans le cas où si ne vous procédiez pas à cette opération, vous exposeriez votre mère à la mort et que vous ne trouvez aucun autre moyen permis pour obtenir l’argent nécessaire à cette opération.
Et Allah sait mieux.
 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui