La multiplication des actes surérogatoires entraine l’obtention des bienfaits de ce monde et ceux de l’au-delà
Fatwa No: 41184

Question

Je désire faire des efforts pour observer les prières surérogatoires, mais je les observe pendant un certain temps, puis je les néglige. S’il vous plaît, guidez-moi vers le bon chemin.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

 

Celui qui néglige les actes d’adoration surérogatoires aura ainsi raté un bienfait considérable, et il s’en faut de peu qu’il néglige aussi les obligations. Sachez -qu’Allah, exalté soit-Il, nous aide à Lui obéir et à suivre la tradition de Son Prophète ()- que la multiplication des actes d’adoration surérogatoires est une raison de l’amour d’Allah, exalté soit-Il, pour Son serviteur et de l’exaucement de ses invocations.

 

D’après Abû Hurayrah, , le Prophète () a dit :

 

« Allah, exalté soit-Il, dit : “J’ai effectivement déclaré la guerre à quiconque sera hostile à l’un de Mes bien-aimés. Jamais Mon adorateur ne se rapprochera de Moi par une œuvre plus aimée de Moi que l’accomplissement des obligations que Je lui ai imposées. Mon adorateur ne cesse de se rapprocher de Moi par les actes surérogatoires jusqu’à ce que Je l’aime. Une fois que Je l’aime, Je deviens l’oreille par laquelle il entend, l’œil avec lequel il voit, la main avec laquelle il saisit et le pied avec lequel il marche. S’il M’invoque, Je l’exauce et s’il se réfugie auprès de Moi, Je le protège” » (Boukhari).

 

Le Jour de la Résurrection, les actes d’adoration surérogatoires complèteront les obligations non accomplies. D’après Abû Hurayrah, , le Prophète () a dit :

 

« La prière est la première chose dont le serviteur rendra compte le Jour de la Résurrection. Si elle est correcte, il aura certes grandement réussi ; à défaut, il aura certes gravement échoué. Si certaines de ses prières obligatoires sont incomplètes, Allah, exalté soit-Il, dira : “Examinez si Mon serviteur a fait des prières surérogatoires qui compenseraient ses prières obligatoires incomplètes”. Ses autres œuvres seront jugées de la sorte » (Ahmad).

 

Si, cher frère, vous désirez persévérer dans l’accomplissement des actes d’adoration surérogatoires, rappelez-vous ces bienfaits. Nous vous conseillons également d’assister aux séances d’évocation d’Allah, exalté soit-Il, d’accomplir la prière obligatoire en commun, de fréquenter les gens vertueux, de vous éloigner des pervers, de réduire votre amour pour le bas monde et ses jouissances, de ne pas abuser de ses plaisirs licites, entre autres choses susceptibles de consolider votre foi.

En fait, c’est une foi forte qui encourage aux actes d’adoration et permet d’en tirer plaisir.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui