Spéculation, Moudharaba, et Zakate
Fatwa No: 42390

Question

Je suis un handicapé. J'ai une somme d'argent. Je l'ai donnée à un ami commerçant. Il me remet chaque mois une somme de 2000Dh. Est-ce que je dois verser la Zakate de cette somme que j'ai donnée à mon ami ? Merci infiniment.

Réponse

Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.

Cher frère,

En premier lieu nous recommandons à notre questionneur de ne point entreprendre un acte avant de connaître le verdict légal (selon la Chariâ) qui le concerne.

Car Allah dit : " Demandez-donc aux érudits du livre, si vous ne savez pas. " (Sourate 21/verset 7)

Le musulman doit rechercher le licite dans ses investissements et dans ses gains, car il va être interrogé sur son argent - le Jour du Jugement Dernier - : Comment l'as-tu acquis et où l'as-tu dépensé ?

Si ce fait est établi alors nous vous disons ce qui suit: Cette transaction aux termes de laquelle votre ami vous verse à la fin de chaque mois une somme définie - moyennant votre capital qu'il investit - est le Riba interdit ! Vous devez l'annuler et renouveler le contrat sous forme de spéculation licite (Moudharaba) si vous le désirez !

La Moudharaba c'est le fait d'investir le capital que vous versez à votre associé. Le bénéfice que vous obtiendrez de votre investissement sera partagé entre vous deux selon une proportion définie dont vous avez préalablement convenu : 50% ou 30% ...etc.

L'important est que le gain soit proportionnel et non pas une somme fixe !

Egalement vous devez savoir que votre ami n'est pas garant de votre capital. C'est cela la Moudharaba  légale. Bien sûr que c'est le possesseur du capital qui doit verser la Zakate. C'est un consensus des Oulémas.

Seulement il y a une divergence d'opinions, entre les Oulémas, en ce qui concerne qui est-ce qui doit verser la Zakate des gains de la spéculation !

Certains Oulémas de l'école Chafiite énoncent que c'est le possesseur du capital qui doit verser la Zakate de tout l'argent : c.à.d. le capital avec les gains. Car le gain est une croissance du capital initial et l'argent appartient au possesseur. S'il la verse à partir de l'argent de la Moudharaba (que vous avez investi) c'est estimé que c'est à partir du gain car c'est la réserve de l'argent.

Ce propos est faible. Car il comprend une injustice envers le travailleur parce que le gain total pourrait être équivalent à la valeur de la Zakate obligatoire ou en deçà : ce qui ravirait l'effort du travailleur sans aucune compensation.

Les Oulémas de l'école Hanbalite énoncent que c'est le possesseur de l'argent qui doit verser la Zakate de tout l'argent (capital + gain) excepté la part de gain du spéculateur. Car la part du travailleur n'appartient pas au possesseur de l'argent. Et l'homme n'est pas obligé de verser la Zakate d'autrui. Il verse la Zakate à partir de l'emprunt (le capital) car c'est sa réserve et l'estime aussi à partir du gain car c'est une protection du capital.

Quant au travailleur: il n'a pas à verser la Zakate de sa part du moment qu'ils sont toujours associés. S'ils partagent l'argent alors le travailleur ne doit verser la Zakate qu'après un an du moment où ils ont partagé. Ce propos est plus proche des arguments exigeants l'appropriation pour l'obligation de la Zakate.

L'école Hanafite est proche de l'école Hanbalite sur ce sujet sauf qu'ils divergent en ce qui concerne la part du travailleur. Ils disent : le travailleur est obligé de verser la Zakate de sa part s'il y a un gain et que sa part atteint "Le Nissab" (le quorum) nécessaire.

L'école Malékite énonce que le possesseur doit verser la Zakate de son argent et de sa part du gain. Le travailleur doit verser la Zakate de sa part s'il l'acquiert après le partage mais pour une seule année. Le plus prépondérant est le propos de l'école Hanbalite.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui