Le liquide amniotique qui précède l’accouchement n’empêche pas la prière et le jeûne
Fatwa No: 43207

Question

J’étais enceinte, et le 27 de Ramadan, j’ai ressenti les contractions de l’accouchement à huit heures du matin. L’après-midi la poche des eaux s’est rompue mais j’ai poursuivi mon jeûne. Dans la nuit j’ai accouché. Est-ce qu’il m’incombe de rattraper ce jour ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

Vous n’avez pas à rattraper ce jour de jeûne car le liquide amniotique qui sort avant l’accouchement n’empêche pas la prière, le jeûne et autre. Les savants ont divergé au sujet de la nature de ce liquide  : est-il pur ou non ? Annule-t-il les ablutions ? L’avis qui fait autorité chez les Malikites est qu’il annule les ablutions et ils appellent ce liquide al Hâdî. Les Chaféites affirment également qu’il annule les ablutions car la règle chez eux est que tout ce qui sort du de l’interieur du vagin annule les ablutions. L’interieur du vagin est sa partie qu’on est pas obligé de laver.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui