Le malade prie selon sa capacité
Fatwa No: 43608

Question

Une jeune fille souffre de spondylolisthésis (glissement de vertèbre) et ne peut pas rester assise et passe la majorité de son temps allongée sur son dos. Elle aimerait connaître la manière d’accomplir la prière sur le dos ou allongée sur le côté.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et tous ses Compagnons :

Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Craignez Allah, donc autant que vous le pouvez ! […] » (Coran : 64/16) et le Prophète () a dit : « Prie debout ; si tu ne peux pas, prie assis et si tu ne peux pas non plus, prie allongé sur le côté. » (Boukhari) Une autre version ajoute : « si tu ne peux pas non plus, prie allongé sur le dos. » (Al-Nasâ'î)

Le malade doit donc accomplir la prière selon sa capacité et s’il n’est pas capable de l’accomplir en étant debout, il l’accomplit assis, et s’il est incapable de s’asseoir, il prie sur son côté et fait signe de la tête pour l’inclinaison et la prosternation selon sa capacité, et s’il est incapable de l’accomplir sur son côté, il le fait en étant allongé sur le dos et en dirigeant ses pieds vers la direction de la Qibla. Il nourrit l’intention de prier, dit “Allahu Akbar” en levant les mains ; ensuite, il récite la Fâtiha et le Coran, nourrit l’intention de s’incliner, dit : “Allahu Akbar” et récite les invocations de l’inclinaison, puis nourrit l’intention de se redresser. Ensuite, il nourrit l’intention de se prosterner puis de se redresser, et ainsi de suite en nourrissant l’intention d’accomplir chaque acte, et par la parole et les signes de la main ou de la tête, selon sa capacité. Dans le hadith on lit : « Si je vous ordonne de faire quelque chose, faites-le dans la mesure de vos capacités. » (Boukhari)

Et Allah sait mieux !

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui