Dhoul Kifl et Hizqîl sont-ils la même personne ?
Fatwa No: 441064

Question

Salam aleykoum,Je suis actuellement en train d’étudier la vie et l’histoire des prophètes. Je m’aide grâce à plusieurs sources dont le livre d’Ibn Kathir : Les histoires des prophètes. J’ai étudié précédemment l’histoire de Dhûl Kifl et j’en arrive maintenant au chapitre de Ezechiel . Ce que je ne comprends pas, c’est que d’après mes recherches Ezechiel ne serait que le nom français de Dhûl kifl donc il ne serait qu’un seul et même prophète ? Pouvez vous m’éclairer ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Certains savants musulmans ont mentionné que Dhoul Kifl et Ezéchiel (Hizqîl en arabe) sont deux noms pour la même personne.
Il est mentionné dans le Tafsîr intitulé Al-Lubâb de son auteur Ibn ‘Adil relatif au verset [N’as-tu pas vu ceux qui sortirent de leurs demeures, - il y en avait des milliers, - par crainte de la mort ? Puis Allah leur dit : "Mourez". Après quoi Il les rendit à la vie. Certes, Allah est Détenteur de la Faveur, envers les gens ; mais la plupart des gens ne sont pas reconnaissants. (Coran 2/243)] :
« Un prophète nommé Hizqîl ibn Yûzâ passa près d’eux, il est le troisième calife des Bani Israël venu après Moise .
Selon al-Hasan et Qatâda, il s’agit de Dhoul Kifl.
Lorsque Hizqîl passa devant les ossements éparpillés de ces morts, il s’arrêta pour les contempler et pour méditer. Allah, exalté soit-Il, lui révéla : ‘Veut que Je te montre un signe ? Il dit : Oui, et on lui dit alors : Appelle ces ossements et dit leur qu’Allah leurs ordonne de se rencontrer, alors ils se mirent à voler ensemble les uns vers les autres, jusqu’à ce que les os soient complets, alors Allah lui inspira en second lieu à appeler : ‘ô os ! Allah vous ordonne de porter de la chair et du sang, puis il appela : Allah vous ordonne de vous lever. Ils se sont tous levés, et quand ils sont devenus vivants, ils sont apparus. » Fin de citation
Quoi qu’il en soit, il est permis au musulman de raconter les récits rapportés des gens du Livre (al-Israiliyât) dont l'authenticité n’est pas prouvée par nos sources et qui ne contredisent pas notre religion sans toutefois trancher sur leur degré d'authenticité, car le Prophète () a dit : « N’approuvez pas les gens du Livre et ne les contredisez pas, mais dites : Nous croyons en Allah et ce qui nous a été révélé. » (Boukhari)

Et Allah sait mieux

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui