Rompre son jeûne facultatif pour prendre un médicament
Fatwa No: 447271

Question

Bonjour, je repose la question à cause de bug sur mon adresse e-mail. J’ai l’habitude de jeûner mais ce matin j’ai oublié de prendre un médicament avant la prière. Mon père m’a alors obligé à couper le jeûne pour le prendre malgré le fait que j’ai insisté car je suis convaincu que le médicament n’est pas important au point de couper mon jeûne, il m’a dit qu’il m’a donné un ordre et que je me devais de l’écouter. Quelle est le jugement par rapport à cette situation et puis-je continuer mon jeûne ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :
Il est permis à celui qui pratique le jeûne volontaire de rompre son jeûne et n’en découle ni péché ni obligation de rattrapage. Etant donné que votre père a beaucoup insisté pour que vous rompiez votre jeûne afin de prendre votre médicament vous aviez bien fait de lui obéir et vous en seriez récompenser. Il vous est recommandé et non obligatoire de rattraper ultérieurement un jour de jeûne. La prise de médicament entraine la rupture de votre jeûne et vous n’avez pas à poursuivre le jeûne car en absorbant votre médicament votre jeûne est devenu invalide.

Et Allah sait mieux

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui