Son mari est venu habiter avec elle mais il continue à faire la prière du voyageur
Fatwa No: 448126

Question

As salem aylekoum,Je suis une jeune femme de 34 ans, j'habite Marseille. Je me suis mariée le 21 mai 2021 avec un homme de Paris, il est venu habiter à Marseille, avant le mariage nous ne savions pas où nous allions vivre, il avait été décider que je viendrais sur Paris mais avec l'école de mon fils c'était trop compliqué, il n'était pas contre le fait d'habiter sur Marseille mais voilà qu'il a apparemment changer d'avis et j'ai remarqué que depuis qu'il s'est installé à Marseille il fait uniquement la prière du voyageur soit disant car nous allons déménager sur Parsi mais moi je ne veux plus. J'aimerai que l'on fasse la prière ensemble mais impossible car il dit être voyageur, que dis la loi d'Allah ? Qui a raison ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

Le fait que votre mari continue à raccourcir sa prière veut dire qu’il n’a pas l’intention de s’installer dans cette ville de façon permanente. Selon l’avis de certains hommes de science, il lui est permis dans ce cas de continuer à raccourcir sa prière même s’il sait qu’il va passer dans cette ville plus de quatre jours. Mais s’il entre dans le lieu de résidence de son épouse, il doit, selon la majorité des oulémas, compléter sa prière et il n’est plus considéré comme étant en voyage, bien que dans cette majorité il y a des divergences d’opinion sur certaines conditions. Ibn Qudâma a dit dans son livre Al Mughnî : « Dans le cas du voyageur qui passe par une localité dans laquelle il a une épouse ou des biens, l’imam Ahmed a dit dans un endroit qu’il doit compléter sa prière et dans un autre qu’il doit compléter sa prière à moins qu’il ne soit seulement de passage. Ibn Abbâs () est de cet avis. Al Zouhri a dit : 'Si le voyageur au cours de son voyage passe par une localité dans laquelle il possède un champ, il doit compléter sa prière. ' L’imam Malik a dit : ' S’il passe par une localité dans laquelle se trouve sa femme ou possède des biens, il doit compléter sa prière s’il a l’intention d’y rester un jour et une nuit.' Selon Al-Chafi’î et Ibn Al-Moundhir s’il n’a pas l’intention d’y rester quatre jours il conserve son statut de voyageur et doit continuer à raccourcir sa prière. » Fin de citation
Il se peut que votre mari s’appuie sur l’avis juridique que lui a donné un Moufti de confiance. De toute façon l’avis que nous adoptons dans nos fatwas est celui qui veut que le voyageur qui a l’intention de séjourner dans un lieu quatre jours ou plus doit compléter sa prière et il en est de même pour le voyageur qui passe par une localité dans laquelle réside son épouse même s’il n’a pas encore consommé le mariage avec elle.

Et Allah sait mieux

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui