Les questions d'héritage nécessitent des informations précises
Fatwa No: 452137

Question

Assalamou Alaykoum,J'aimerais dans le cas présenté savoir qui hérite et quelle est la part de chacun, et comment partager trois maisons et deux terrains, qui se trouvent au maroc, entre les héritiers. Faut-il obligatoirement faire estimer les biens et les vendre pour pouvoir les partager ? Les trois frères réclament une maison pour chacun d'entre eux et une partie de terrain. Est-ce conforme à la Charia ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :


Sachez qu’il nous est impossible de vous donner une fatwa précise concernant la manière de partager cette succession, car son partage nécessite le recensement de toutes les personnes qui ont droit à l'héritage d’une façon irréfutable. Nous vous rappelons que les proches parents de sexe masculin qui ont droit à l'héritage sont au nombre de 15 et les proches de sexe féminin qui ont droit à l'héritage sont au nombre de 10 ; vous pouvez les dénombrer en introduisant votre question à travers le lien suivant :
http://www.islamweb.net/fmerath/
Si vous voulez que vous nous donnions une réponse exacte et précise, alors introduisez votre question à travers le lien ci-dessus en comptant les héritiers du défunt selon la liste énumérée des hommes et des femmes qui ont droit à l'héritage.
Tout ce que le défunt a laissé comme biens immobiliers, argent ou autre appartient à tous ses héritiers sans exception et chacun d'eux en possède selon sa part légale dans l'héritage. Et aucun des héritiers n'a le droit de revendiquer un bien déterminé, car les autres héritiers en sont associés avec lui et chacun d’eux en possède selon la part qui lui revient de droit. Quant aux biens immobiliers ne pouvant pas être partagés physiquement comme une maison par exemple : soit certains des héritiers utilisent la maison pour le logement ou la location pour une période spécifique proportionnelle à leurs parts dans la succession, soit, elle doit être vendus et le produit de sa vente doit être partagé équitablement entre les héritiers.


Et Allah sait mieux

 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui