Validité du mariage dans le cas où le mari délaisse la prière
Fatwa No: 452398

Question

Assalam alaykoum,
Je me demande si mon mariage est toujours valide et ne trouve pas de réponses dans les fatwas déjà publiées.
Je me suis mariée avec un musulman quand j'étais "protestante", mais mon mari à arrêté la salât quelque temps après la signature du contrat. Je crois que nous avions consommé le mariage lorsque cela s'est produit mais je ne suis pas sûre. Ensuite j'ai embrassé l'Islam et lorsque j'ai commencé la salât il a repris avec moi. Depuis nous prions ensemble jusqu'à il y a quelques jours où il a arrêté avec l'intention plutôt ferme de ne pas reprendre la pratique. Mais Al hamdoulillah il a repris la salât après réflexion et discussion répétée.
Est-ce que ce mariage est toujours valide et s'il ne l'est plus, depuis quand ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Le mariage d’un musulman avec une chrétienne est permis sur le plan religieux. Si ce mariage a été contracté et que toutes les conditions requises étaient réunies, alors il est valide. Le fait qu’il ait délaissé la prière suite au mariage n’a aucune incidence sur sa validité. Délaisser la prière par paresse n’exclut pas un homme de la sphère de l’Islam selon l’avis de la majorité des savants. Ce qui implique que sa tutelle maritale n’a pas été interrompu.
Nous vous recommandons d’invoquer Allah en sa faveur afin qu’il se repente et qu’Allah le guide. Conseillez-le avec douceur et bienveillance et rappelez-lui l’importance de la prière et que la délaisser est très grave. Vous pouvez lui envoyer des gens vertueux dont on peut espérer qu’il acceptera leurs propos. Allah fera peut-être en sorte que vous soyez une cause de sa guidée et obtiendrez pour cela une grande récompense.
Dans le hadith rapporté par Boukhari et Mouslim, le Prophète () a dit : « Je jure qu’il vaut mieux pour toi qu’Allah guide un seul homme par ton intermédiaire que posséder les biens les plus précieux. ». Si Allah lui permet de se repentir alors louanges à Lui. Dans le cas contraire, il est de votre droit de demander le divorce. Il est même préférable de se séparer d’une personne comme celle-ci en raison de ce péché. Mais si la séparation s’oppose à un intérêt supérieur, alors il vaut mieux patienter et continuer à lui prodiguer vos conseils.

Et Allah sait mieux.
 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui