Conseiller une convertie semblant délaisser la religion
Fatwa No: 452410

Question

Asslam alaykoum,
Une collègue m'a avoué être une musulmane convertie à ses 18 ans, elle était non-croyante et a rejoint notre religion (elle a côtoyé toute son enfance des musulmans), elle portait le hijab et était liée à un musulman mais elle a choisi depuis peu de reprendre son prénom d'origines, de ne plus porter le voile, de ne plus prier et de fréquenter un non-croyant. Nous sommes plusieurs frères et sœurs qui travaillons avec elle que pouvons-nous faire ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Nous vous recommandons avant tout d’invoquer Allah en faveur de cette fille afin qu’Il la guide sur le droit chemin et la ramène à la raison.
Il vous incombe de la conseiller. La religion consiste à adresser un conseil sincère à son prochain comme cela a été rapporté de source sûre du Prophète () dans un hadith rapporté par Mouslim. C’est une personne qui détient un certain savoir et de la sagesse qui devrait la conseiller. Il pourrait répondre à certaines ambiguïtés s’il constate que certaines de ses convictions sont erronées et les dissiper. Si le délaissement de sa pratique religieuse est due à une volonté de satisfaire une envie alors il pourra susciter en elle la peur d’Allah et lui rappeler son douloureux châtiment. Dans le cas où elle aurait apostasié, il devra lui en expliquer la gravité et notamment que cela constitue la plus grande perte dans ce bas monde et l’au-delà.
Délaisser une personne est un des moyens qui peuvent contribuer à réformer une personne. Ceci dit, son impact diffère d’une personne à une autre. C’est pour cette raison que les savants soutiennent que l’intérêt qu’il procure est le critère à prendre en considération. On pourra délaisser cette personne le cas échéant. Dans le cas contraire, la réconciliation préférable à la rupture.
Ceci étant dit, nous attirons l’attention sur le fait que délaisser une personne peut aussi bien être dans l’intérêt de la personne qui délaisse que celle qui est délaissée comme le mentionne al-Nawawi. Il est possible de délaisser une personne de crainte qu’en maintenant ses liens avec elle cela affecte sa religion ou porte préjudice à ses affaires mondaines.

Et Allah sait mieux.
 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui