Soigner la jaunisse en posant le postérieur d’un pigeon sur le nombril d’un enfant pour qu’il aspire les microbes
Fatwa No: 453031

Question

Un enfant est atteint de jaunisse depuis son enfance. Une personne lui a prescrit de poser le postérieur d’un pigeon ou d’un oiseau quelconque sur le nombril d’un enfant pour qu’il aspire les microbes de cette maladie. Puis le pigeon meurt ou peut subsister. Quel est le statut de cette pratique ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :
Le remède que vous avez mentionné n’est pas attesté ni par l’expérimentation authentique ni par les recherches scientifiques contemporaines. Au contraire, beaucoup de médecins condamnent ouvertement cette pratique et considèrent que c’est un mythe et un mensonge. La mort du pigeon dans les prétendues expériences n’est pas dû au fait qu’il ait aspiré les microbes de la maladie mais parce que celui qui le tenait exerçait une trop forte pression sur lui.
Quoi qu’il en soit, tant qu’il n’est pas clairement établi qu’il existe un lien de causalité évident et direct il est obligatoire de délaisser cette pratique et de s’en tenir à l’écart.
Et Allah sait mieux.
 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui