Il est possible de dire « Rabbî » au lieu de « Rabbi » entre les deux prosternations
Fatwa No: 453913

Question

Quel est le statut si je dis entre les deux prosternations « Rabbî » au lieu de dire « Rabbi » ? Est-ce que cela invalide la prière ? Sachant que je le disais toujours selon la première formule par ignorance avant que je n’apprenne la bonne façon de le dire.
Dites-moi ce qu’il en est.
Qu’Allah vous récompense par un bien.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :
Il est recommandé que le fidèle dise entre les deux prosternations la formule telle qu’elle a été rapportée par Nasâ’î et Ibn Mâjah selon Hudhayfa (qu’Allah soit satisfait de lui) selon qui le Prophète () a dit : « Rabbi Ghfir lî Rabbi Ghfir Lî. » Le fait de confirmer qu’il s’agit de « Mon seigneur » en ajoutant la lettre Yâ’ à titre de pronom possessif n’est pas un problème et n’a aucune incidence sur la validité de la prière. Ceci dit cela n’est pas la formule exacte qui a été rapporté ni ne correspond à ce qui est connu de l’emploi linguistique des arabes.
Dans son poème de mille vers, Ibn Malik dit qu’il est possible d’ajouter cette lettre Yâ’ dans plusieurs cas dont celui-ci. En expliquant ces vers, Ibn ‘Aqîl a dit que quand on ajoute cette lettre à un nom, plusieurs cas de figure se présente dont celui figurant dans le hadith. Cette explication est bien sûre adaptée et résumée.
Il y a donc cinq façons correctes de l’écrire même si certaines sont plus connues que d’autres, notamment celle du hadith ou le Yâ’ ne figure pas et où on se contente de mettre la lettre dite Kasra, ce qui donne Rabbi.

Et Allah sait mieux.
 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui