Peut-on déshériter des héritiers pécheurs ?
Fatwa No: 454588

Question

Salam aleykoum,
Mon frère est décédé d'un cancer, il a laissé un héritage de 10 000 €, nous sommes 6 garçons et une sœur, je suis le seul qui est dans la prière, mes autres frères boivent de l'alcool et font d'autres choses illicites, est-ce qu'ils ont droit à l'héritage ? est-ce que j'ai le droit de garder leur argent pour une construction d'une mosquée ou bien pour les pauvres ?
Barakallahoufik

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Vous n'avez pas le droit de garder le montant laissé par votre frère défunt pour vous-même ni de le dépenser pour construire une mosquée ou autre chose. Ce montant appartient à tous les héritiers du défunt et chacun d'eux en possède selon la part que lui donne la Charia. Quant au fait que certains d'entre eux ont délibérément abandonné la prière, cela ne les empêche pas de percevoir leur part de l'héritage s’ils le font par paresse et non par reniement du caractère obligatoire de la prière, du moins selon l'avis de la majorité des oulémas. Mais celui parmi eux qui nie le caractère obligatoire de la prière ne peut hériter de son proche parent musulman s'il ne fait pas partie de ceux qui sont excusés à cause de leur ignorance totale des prescriptions de l'Islam. Dans tous les cas, aucun d'entre eux n'est jugé mécréant sur la base d'un doute. Le principe de base est qu'il est musulman et fait partie des héritiers et le fait qu'il soit auteur d'un péché majeur ne l'empèche pas de percevoir sa part de l'héritage. Signalons enfin qu'il existe trois situations qui empêchent l'héritage : l'homicide, l'esclavage et la diffénce de religion.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui