Lettre ouverte à tous ceux qui s’adonnent aux péchés et pensent à se suicider
Fatwa No: 454909

Question

Je suis un jeune de 22 ans. J’étudie à l’étranger et mon problème est que depuis deux ans je commettais beaucoup la fornication et je délaissais la prière. Mais je me suis repenti et louange à Allah, j’ai invoqué le Seigneur pour qu’il me permette de me marier afin de préserver ma chasteté mais mon invocation n’a pas été exaucée. Sachant que mon invocation pour obtenir un travail a été exaucée. Mais depuis deux ans j’ai invoqué durant toutes les prières et dans toutes celles que je fais en veillant la nuit en prière pour me marier. Et j’ai aussi beaucoup jeûné, mais sans réponse.
Malheureusement je suis retourné au péché de la fornication une nouvelle fois. J’ai une addiction aux drogues et je suis entré dans un état de tristesse. La vie n’a plus aucune valeur pour moi au sens propre du terme. Si ce n’était l’amour que je ressens pour ma mère je me serais suicidé depuis longtemps. Je suis noyé dans le péché de la tête au pied. Je pense même être tombé dans le polythéisme puisqu’un jour j’ai insulté un homme en lui disant : que la religion de ta mère soit maudite.
Je ne sais pas quoi faire ? Surtout que je veux me repentir mais pour une raison quelconque, je sens qu’Allah m’a privé du bienfait du sentiment de regret des péchés et des fautes puisque les péchés sont devenus pour moi comme si je buvais de l’eau. Quand je me souviens comment j’étais après m’être repenti, quand j’avais peur de commettre la fornication, et quand je vois dans quel état je suis maintenant, je ressens plein de remords.
Même l’éventualité d’être touché par une maladie comme le SIDA ou autre ne suscite la moindre peur dans mon cœur. Je suis devenu complétement insensible. Je ne ressens aucun regret pour mon repentir ni rien du tout.
Un homme m’a informé de l’existence de votre site et j’ai décidé de solliciter votre aide. Allah m’offrira sûrement une issue. Après tout, je ne veux pas aller en enfer.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :
Nous implorons Allah pour qu’il vous guide sur le droit chemin et vous donne la piété, qu’il préserve votre chasteté contre la turpitude et préserve vos membres de commettre des péchés grands et petits. Nous lui demandons qu’il vous délivre de chacune de vos angoisses et vous donne issue à toutes les situations difficiles que vous connaissez. Et aussi, qu’il vous sorte indemne de toutes les épreuves. Notre Seigneur répond aux invocations.
Nous vous recommandons de vous réfugier auprès d’Allah et de vous soumettre et vous humilier devant lui. Il n’y a pas d’autre refuge qu’auprès de Lui. Ayez une bonne opinion de votre Seigneur et ne désespérez pas de faire des invocations et soyez même certains qu’il vous exaucera.
Tirmidhi rapporte de Abou Hourayra (qu’Allah soit satisfait de lui) que le Prophète () a dit : « Invoquez Allah en ayant la certitude qu’il vous exaucera. Et sachez qu’Allah n’exauce pas l’invocation d’un cœur distrait et préoccupé. »
Ne soyez pas impatients. Allah a une sagesse qui est la Sienne pour déterminer quand Il exaucera l’invocation qui lui est adressée. Boukhari et Mouslim rapportent d’après Abou Hourayra (qu’Allah soit satisfait de lui) que le Prophète () a dit : « Chacun de vous est exaucé tant qu’il ne s’impatiente pas, en se disant par exemple : “J’ai invoqué mon Seigneur, mais Il ne m’a pas exaucé”. »
Demandez à Allah qu’il vous donne ce qui relève de vos intérêts dans votre vie mondaine et religieuse et réjouissez-vous en ayant espoir de recevoir de votre Seigneur ce qui vous plaira.
Le fait que vous ressentiez l’état dans lequel vous êtes, en vous adonnant aux péchés et aux actes de désobéissance, c’est déjà le début du bon chemin. Cela signifie que votre cœur est encore vivant. En effet, un mort ne ressent rien. Et quelles belles paroles que celles de Al-Mutannabi dans ces vers :
Qui est vil ne ressent rien à être avili

Le corps d’un défunt ne ressent pas les douleurs d’une blessure

Vous avez besoin – en plus de ce que nous avons dit en termes d’invocation et de soumission à Allah – de faire preuve de sincérité avec Allah. La sincérité n’apporte que du bien. Allah a dit :
« Car lorsque le combat a été décidé, mieux vaut pour eux se soumettre sincèrement à Allah. » (Coran 47/21).
Il a été rapporté de source sûre que le Prophète () a dit à un de ses compagnons : « Si tu es sincère avec Allah il te rétribuera en conséquence. » Rapporté par Al-Nasâ’î dans ses Sunans. Soyez donc sincères avec Allah. Si vous l’êtes il ne vous laissera pas. Nous avons donc là deux points : les invocations et la sincérité.
 

Le troisième : Empressez-vous de vous repentir avec sérieux et en fournissant les efforts requis. En agissant ainsi, vous ouvrirez une porte du bien et d’autres portes s’ouvriront par la suite. Allah a dit :
« Ceux qui luttent pour Notre cause seront certainement guidés vers le droit chemin. Allah, en vérité, soutient toujours les hommes de bien. » (Coran 29/69).
La porte du repentir est ouverte et le pardon d’Allah est suffisamment vaste pour accepter en son sein tous les péchés que vous avez pu commettre et notamment celui que vous avez mentionné : insulter la religion. Ce qui est, sans aucun doute une mécréance et une apostasie de l’Islam. Allah dit :
« Dis : " Vous, Mes serviteurs qui avez péché contre vous-mêmes. Ne désespérez pas de la miséricorde d’Allah qui, en vérité, pardonne tous les péchés. C’est Lui en effet le Très Clément, le Très Miséricordieux." » (Coran 39/53).
Dans le recueil de Mouslim, selon ‘Amr ibn Al-‘Âs (qu’Allah soit satisfait de lui) que le Prophète () lui a dit quand il s’est présenté à lui pour se convertir à l’Islam : « Ne sais-tu pas que l’islam efface les péchés qui lui sont antérieurs ? » Il n’y a donc rien qui doit vous appeler à désespérer de la miséricorde divine alors qu’Allah est Bon et Généreux.
 

Le quatrième : Choisissez bien vos fréquentations car vous ne tirerez que du bien des bonnes fréquentations et méfiez-vous des mauvaises fréquentations car vous ne trouverez avec eux que de la déception et des regrets dans ce bas monde et dans l’au-delà. Il est rapporté de source sûre d’après Abou Mousâ Al-Ach’ari (qu’Allah soit satisfait de lui) que le Prophète () a dit : « La bonne et la mauvaise fréquentation sont respectivement à l’image du porteur de musc et du forgeron. Le porteur de musc peut t’en offrir, t’en vendre ou simplement exhaler une odeur agréable. Quant au forgeron, il risque de brûler tes vêtements ou, au mieux, exhalera une odeur désagréable. »
Selon Ibn Mas’oud (qu’Allah soit satisfait de lui) un homme se présenta au Messager d’Allah () et lui dit : « Messager d’Allah ! Que dis-tu d’un homme qui aime des personnes, mais sans pouvoir atteindre leur rang ? » Il répondit : « L’homme sera avec ceux qu’il aura aimés. » Rapporté par Boukhari et Mouslim.
 

Le cinquième : « Il n’y a aucun doute sur le fait qu’il y a un grand bien dans le mariage. C’est une cause de stabilité psychologique et contribue à avoir une réflexion saine. Allah dit :
« Un autre signe de Sa toute-puissance est d’avoir créé pour vous des épouses de votre espèce auprès desquelles vous goûtez au repos et d’avoir fait naître entre vous affection et tendresse. Voilà bien des signes pour des hommes capables de les méditer. » (Coran 30/21).
Mettez donc en œuvre tous les moyens en votre possession et demandez de l’aide à vos frères musulmans dans les associations et les fondations caritatives pour vous aider et vous faciliter les moyens de vous marier. Que ce soit en cherchant une épouse pieuse ou autre.
 

Le sixième : vous faites bien de prendre garde à ne pas vous suicider puisque ce n’est pas une solution mais un moyen de vous mener d’un malheur à un autre encore pire comme cela est rapporté de Abou Hourayra (qu’Allah soit satisfait de lui) selon qui le Messager d’Allah () a dit : « Quiconque se donne la mort à l’aide d’une arme de fer se saisira de celle-ci en se donnant des coups dans le ventre en enfer éternellement. Quiconque se donne la mort en ingérant un poison alors il l’ingérera en enfer éternellement. Quiconque se donne la mort en se jetant volontairement du haut d’une montagne se jettera en enfer éternellement. »
Et si vous êtes bons envers votre mère alors réjouissez-vous car Allah peut, en raison de cette bonté, vous ouvrir beaucoup de portes du bien. L’invocation de la mère est exaucée. Demandez à votre mère d’invoquer abondamment pour vous.
Ibnb Mâjah rapporte d’après Abou Horayra (qu’Allah soit satisfait de lui), le Messager d’Allah () a dit : « Trois invocations sont toujours exaucées, sans le moindre doute : l’invocation de l’opprimé, celle du voyageur et celle du père pour son enfant. »
 

Le septième : si l’environnement dans lequel vous vivez est la cause de votre situation en raison de l’omniprésence du mal qui y sévit alors il vous faut changer d’environnement pour un autre plus sain. Il n’est pas permis à un musulman de rester dans un endroit où il y a une forte présomption qu’en y restant il met sa religion en danger. Il est légiféré d’émigrer d’un pays de mécréance vers un pays d’Islam tout comme il est légiféré d’émigrer d’un pays de débauche et où on désobéit ouvertement à Allah vers un pays d’Islam et d’obéissance à Allah.
Voici donc quelques directives et nous demandons à Allah qu’elles vous soient utiles. Et si vous pensez que vous avez besoin de conseils supplémentaires ou que vous souhaitez consulter quelqu’un pour vos affaires alors entrez en contact avec le service de consultation du site via ce lien :
http://consult.islamweb.net/consult/index.php
Et Allah sait mieux.
 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui