Un employé profitant d'une carte de fidélité
Fatwa No: 455755

Question

Salam Alaykoum,Une personne travaille dans une association. Cette association désire acheter une quantité importante de matériel. Le magasin propose de rembourser une partie de l'argent dépensé chez eux sur une carte de fidélité, sous forme de cagnotte que l'on pourra dépenser chez eux plus tard. La personne travaillant dans cette association peut-elle présenter sa carte de fidélité personnelle au moment de l'achat ? Ainsi elle pourra utiliser la cagnotte de fidélité du magasin pour ses achats personnels. Par exemple l'association doit acheter pour 500 et le magasin rembourse 50, est-il permis à l'employé de récupérer ces 50 pour lui ? La personne doit-elle mettre au courant son supérieur ou les autres membres de l'association de cette pratique ? En sachant que cet acte ne modifie pas le prix que l'association paiera, la question est plutôt l'employé a-t-il le droit de récupérer l'argent remboursé ?Qu'Allah vous récompense par un bien.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Si l’employé achète une marchandise pour le compte de l’association dans laquelle il travaille avec sa carte de membre et qu'une partie du prix lui est remboursée, il doit en informer le responsable de cette association, s'il lui donne l’autorisation de s’en servir pour ses achats personnels, il a le droit de le faire, sinon, le montant restitué appartient à l'association. Parce que l'employé n’est, dans ce cas, qu’un simple mandataire pour effectuer les achats. Et le mandataire doit agir en fonction des intérêts du mandant et les dons qu’il reçoit suite à ses achats sont considérés comme une diminution du prix.
Il est dit dans al-Mughnî d’Ibn Qudâma al-Maqdisî : « L’imam Ahmad a dit : ‘Si un homme remet un vêtement à un autre pour qu’il le lui vende et que celui-ci le fasse et reçoive de l’acheteur un mouchoir, ce mouchoir appartient de droit au propriétaire du vêtement.’ Ce qui l’a conduit à dire cela est que le mouchoir n’a été offert qu’en raison de la vente. Le mouchoir représente donc un supplément au prix d’achat. Tout ajout qui est concédé sur le lieu de vente fait partie de cette vente. » Fin de citation.

Et Allah sait mieux
 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui