Les parents abusent financièrement de leurs enfants par avarice
Fatwa No: 457084

Question

Assalam alaykoum,Comment vivre avec une mère avare qui agit de manière inconvenable ? Ma mère fait des actes ou gestes qui me causent énormément de tort afin de faire de économies, parfois même excessives ? Je lui ai déjà parlé mais elle ne veut rien entendre. Quel est mon rôle en tant que son enfant ?Je suis étudiant boursier mais comme ma mère ne veut pas payer ou acheter des choses de la vie quotidienne, elle me demande de le faire. Est-ce que je commets un péché si je dis non car l'argent qu'elle perçoit permet de subvenir au besoin de la famille. Elle préfère s'acheter un bien immobilier dans son pays d'origine. Quel est le jugement lier à cet acte ?Mon père a avant son divorce fait la même chose. Ces biens immobiliers que mes parents achètent avec de l'argent prévu et donné afin de subvenir à notre éducation (on est 5 enfants) est-il licite ? Quel est le statut de ces biens ? Mon père désire vendre ce bien acheté avec l'argent des enfants a-t-il droit d'agir avec notre argent comme il le souhaite sans notre autorisation, sachant que ces sommes d'argent ni moi ni mes frères et sœurs en avons profité, mais nous étions plutôt les victimes de l'avarice de nos parents et de leur emprise.Encore aujourd'hui je suis sous leur emprise, ils utilisent la religion à tort et à travers et lorsque cela leur chante.Quand je leur donne des conseils ils me disent "toi, tu n'es pas un ange"Veuillez me conseiller et répondre à mes questions.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Si ce que vous avez mentionné à propos de votre mère est vrai, votre devoir est de faire preuve de patience, d’endurer les préjudices qu’elle vous cause, de bien vous comporter avec elle et d’être bienfaisant envers elle. En effet, ce n’est pas parce que l’un des parents (le père ou la mère) fait preuve d’injustice ou agit mal qu’il doit être privé de ce droit. Allah enjoint à l’enfant d’accompagner convenablement ses parents polythéistes même s’ils lui ordonnent de commettre des actes de polythéisme. Il dit, exalté soit-Il : « Si toutefois ils te poussent à M’associer des divinités dont tu n’as aucune connaissance, ne leur obéis pas, mais conduis-toi avec eux de manière convenable ici-bas. » (Coran 31/15).
Vous n'êtes pas tenu de dépenser pour les besoins du foyer familial et si votre mère a de l'argent elle doit en dépenser pour assumer pleinement ses propres dépenses. Et si vous avez des frères et sœurs plus jeunes qui n'ont pas d'argent, leur entretien financier et éducatif revient à leur père et non à vous. Mais vous vous devez vous montrer bon et bienfaisant envers votre mère et votre père et faire preuve de douceur et de bienveillance envers eux de façon à gagner leur agrément et ne pas les mettre en colère contre vous. Dans son livre Al-Adab Al-Mufrad, Boukhari rapporte un hadith de Abdullah ibn Omar : « L’agrément divin réside dans celui des parents et le courroux divin réside dans celui des parents. »
Cette réponse concerne le premier volet de votre question. En ce qui concerne le second volet qui est en rapport avec les biens immobiliers que les parents ont achetés avec les allocations destinées à l'éducation de leurs enfants, la fatwa en la matière dépend de l'examen de la manière dont les parents ont obtenu cet argent et de la connaissance de l'intention du gouvernement vous avez précisé qu’il s’agit d’une prestation financière destinée à compenser les frais d'éducation. Ce que nous pouvons dire à ce sujet est qu'il est obligatoire de respecter les conditions émises par le gouvernement pour toucher ces allocations et qu'il est interdit de les violer.

Et Allah sait mieux.

 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui