Somme d'argent octroyée par le mari à la femme en cas de divorce
Fatwa No: 457225

Question

Assalam alaykoum,Il y a deux ans mon ex-mari m'a divorcée par ce qu'il devait contracter un crédit à intérêt pour son frère pour qu'il puisse acheter un entrepôt, il m'a demandé de signer un document chez le notaire qui stipule que je n'aurai droit à aucune part, j'ai refusé de signer par ce que le crédit à intérêt est haram et je ne voulais pas leur faciliter ce crédit en signant ce document, il m'a donc divorcée. Mon père a demandé à mon ex-mari une certaine somme d'argent pour le divorce.Ma question est : est-ce que j'ai droit à cet argent ou dois-je le rendre à mon ex-mari entièrement sachant que j'ai sorti une fois la Zakat pour cet argent ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Si votre mari vous a divorcée sans stipuler que vous perdiez certains de vos droits financiers, vous avez donc droit à la totalité de votre dot, à l'entretien durant votre période de viduité et selon certaines jurisconsultes, au don de consolation connu par le nom arabe Mut’â (surtout si aucun motif valable ne justifie le divorce).
Si votre père exige de votre mari de payer vos droits ou certains d'entre eux, comme la partie différée de la dot, alors il vous est permis de vous en servir.
De même, si votre ex-mari vous a donné cet argent de son plein gré, il vous est également permis de vous en servir comme bon vous semble.
Mais si votre père a demandé à votre ex-mari quelque chose ne faisant pas partie de vos droits et le lui a donné de mauvais gré, alors il ne vous est pas permis de vous en servir et vous devez le lui rendre ou lui demander de vous dispenser de le lui remettre.

Et Allah sait mieux.
 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui