Titre de propriété et héritage
Fatwa No: 458473

Question

Assalam alaykoum,Ma sœur a divorcé d'un premier mariage avec un homme. Elle fut remariée avec un homme âgé avec qui elle a eu des enfants très jeunes. Au cours de cette vie elle a travaillé et gagné de l'argent pour s'acheter un terrain à usage d'habitation. L’homme âgé et sa famille vivent ensemble en location. Mais le fils aîné de celui-ci ne s'est pas bien entendu avec ma sœur. Il est sorti de la maison avec sa femme pour aller loger en location ailleurs. A ma grande surprise, ma sœur souhaite construire des logements sur le terrain à usage d'habitation de ma sœur, et réunir toute la famille ensemble y compris le fils aîné et sa femme. Ce fils aîné est issu d'un mariage consommé avec une femme qui fut divorcée avant le mariage de ma sœur. Ma sœur s’inquiète au cas où si toute la famille sera réunie, les mêmes difficultés ne surviennent et qu'en cas de décès de son mari et de ma sœur, le fils aîné n'expulse de la maison les enfants de ma sœur. Alors que le titre de propriété du terrain leur revient de droit en guise d'héritage. Que doit-elle faire pour que ce droit soit respecté ? Par respect pour son mari, ma sœur dès l'acquisition du titre de propriété du terrain a confié la garde de ce document à celui-ci.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Ce que nous conseillons à votre sœur de faire en premier, c'est de se procurer les documents officiels qui prouvent que le terrain sur lequel elle veut construire une maison familiale est bien sa propriété et de faire de même pour toutes les choses qu’elle possède. Car c’est le seul moyen qui lui permet de garantir ses droits et qui permet à ses enfants d’obtenir la part de l’héritage qui leur revient de droit si elle venait à mourir.
Nous pensons que ces documents doivent être gardés en lieu sûr afin que la main de ceux qui pourraient les falsifier ou les utiliser à tort ne les atteigne pas. Elle ne doit pas les confier à son mari, qu'elle a décrit comme étant un vieil homme, car il pourrait être trompé facilement et ces papiers pourraient lui être retirés.
Construire des logements sur ce terrain et y loger toute la famille de son mari est une bonne chose et un acte de bienfaisance. Allah, exalté soit-Il, dit : « Et faite le bien, car Allah aime les bienfaisants. » (Coran 2/195). Ibn ‘Omar rapporte que le Messager d’Allah () a dit : «[…] Les gens les plus aimés par Allah sont ceux qui sont les plus utiles aux autres. […]. » (Rapporté par Al Tabarâni). En plus, il se peut que cet acte de bienfaisance apporte intimité et affection entre elle et le fils de son mari et sa femme. Allah, exalté soit-Il, dit : « La bonne action et la mauvaise ne sont pas pareilles. Repousse (le mal) par ce qui est meilleur ; et voilà que celui avec qui tu avais une animosité devient tel un ami chaleureux. » (Coran 41/34) Ibn Kathîr a dit dans son tafsîr de ce verset : « Si tu te montres bon envers celui qui se montre mauvais envers toi, cette bonté l'amènera à te rendre la pareille, à t'aimer et à se montrer affectueux à ton égard. Il en sera ainsi jusqu'à ce qu'il devienne semblable à un ami chaleureux, c'est à dire proche de toi, plein de compassion et de bienfaisance. » Fin de citation
Votre sœur peut aussi demander conseil dans tout cela et demander à son Seigneur, Gloire à Lui, de l’aider à prendre la bonne décision.

Et Allah sait mieux
 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui