Dévoiler les actes blâmables de son père devant ses proches
Fatwa No: 459319

Question

Je suis une jeune fille célibataire de 27 ans. Je n’ai pas de sœur et je vis avec ma mère et mon père. J’ai un problème, mon père a maintenant 62 ans et depuis plus de dix ans il parle avec des femmes. Ils se masturbent avec elles. Je l’ai découvert et je lui ai dit en face. Il m’a promis de ne plus le faire mais n’a pas tenu sa promesse. Quand je l’ai dévoilé devant ses proches, il m’a causé du tort et m’a calomniée. Il a détruit ma vie et celle de ma mère. Il nous a rendus malades psychologiquement. Pourtant, il accomplit toutes ses prières et lit le Coran. Je ne sais pas comment il peut en être ainsi. Sa relation avec les femmes a empiré au point de commettre l’adultère. Il les rencontre dans des appartements. Il se masturbe beaucoup tout comme il s’abstient beaucoup d’avoir des rapports avec ma mère. J’ai des preuves de tout ce que je dis. M’est-il permis de lui faire signer une procuration générale de ses biens sans qu’il ne le sache et d’enregistrer à mon nom la propriété de la maison dans laquelle je vis moi et ma mère, la voiture et quelques-uns de ses biens. Ceci pour garantir mes droits et ceux de ma mère. Nous n’avons pas de famille ni d’autre maison. J’ai pourtant peur que mes enfants agissent de la même manière avec moi plus tard. Est-ce que cela correspond à du vol ?
Mon père ne nous donne pas suffisamment d’argent à moi et ma mère alors qu’il a les moyens. M’est-il interdit de mettre certains de ses biens à mon nom, dans les proportions qui me suffiraient à moi et ma mère et lui laisser le reste de ses biens ? Est-ce que je peux le dévoiler si j’apprends qu’il a un rendez-vous avec une femme et lui faire face. Parce que actuellement, il ne sait pas que je sais qu’il commet l’adultère. Merci.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :
Il ne vous est pas permis de prendre possession de quoi que ce soit des biens de votre père en recourant à la ruse mentionnée. Il ne fait aucun doute que cela est une trahison, une transgression de ses droits et une injustice interdite par la religion.
Si votre père n’assume pas les dépenses familiales envers son épouse et sa famille conformément aux usages, alors dans ce cas il vous est permis de prendre de ses biens ce dont vous avez besoin pour les dépenses obligatoires uniquement, et ce, sans qu’il ne le sache.
Dans le livre Matâlib ‘Ulî Al-Nuha Fî Sharh Ghâyat Al-Muntaha, il est dit : « Les ayants- droits aux dépenses familiales ont le droit de prendre des biens de celui à qui en incombe la responsabilité sans son autorisation si celui-ci se refuse à subvenir aux besoins de qui il a la charge. Tout comme il est permis à une épouse de prendre des biens de son mari s’il refuse de faire les dépenses nécessaires conformément au hadith de Hind : « Prends, de façon raisonnable, ce qui te suffit à toi et tes enfants. » et par analogie, il en est de même pour toutes les obligations du mari. » Fin de citation.
Si vous avez pris connaissance des actes blâmables que commet votre père par le biais de l’espionnage alors vous avez commis quelque chose d’interdit. Puis, le dévoiler aux membres de la famille est également interdit. Vous devez vous repentir à Allah.
Dans tous les cas, votre père a un immense droit sur vous. Le fait qu’il ait commis des péchés n’annule pas ce droit ni ne vous permet de lui causer du tort ou de porter atteinte à ses biens.
Sachez aussi que la prescription du bien et la proscription du mal quand il s’agit de son père est différent des cas où il s’agit d’une autre personne. Ibn Muflih Al-Hanbalî – qu’Allah lui fasse miséricorde – a dit : « Ahmad a dit, selon ce que rapporte de lui Yûsuf ibn Mûssa : « un fidèle peut prescrire le bien et proscrire le mal à ses deux parents. » Et dans la version de Hanbal : « S’il voit son père faire une chose qu’il répugne il doit le lui enseigner sans dureté ni méfait et ne pas employer un ton brusque. Sinon il est mieux de ne pas le faire. En effet, le père n’est pas comme un étranger. » Fin de citation tirée du livre Al-Adâb Al-Shar’iyya.
Vous êtes censés à priori dissimuler les péchés de votre père et non les dévoiler. N’informez personne de ses péchés sauf en cas d’intérêt évident comme pour solliciter de l’aide pour l’empêcher de commettre ce mal.
Et Allah sait mieux.
 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui