Dire au sujet de sa femme : « si elle fait ceci ou cela je la divorce »
Fatwa No: 459379

Question

Est-ce que la phrase : « Je la divorce » est considérée comme un serment ? Quand on mentionne un acte de sa femme en disant : « si elle fait ça je la divorce « ou « si je ne reçois pas le papier je la divorce » ou « si la résidence n’est pas acceptée je la divorce » et je ne sais pas quel est l’objectif de ces mots, est-ce une promesse ou cela correspond-il à lier le divorce à un fait ? Est-ce considéré comme un serment ou un divorce suspendu à une condition ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :
Les formulations citées correspondent à un divorce suspendu à un fait. Le terme du divorce est mentionné dans une phrase au présent : « je la divorce » et dans ce cas le divorce n’est pas effectif puisque c’est uniquement une promesse. Il est dit dans le livre Hâshiyat Al-Bajirmî ‘Ala Sharh Al-Manhâj : « … C’est pour cela que si, au lieu de dire la phrase : « Tu es divorcé », il dit la phrase : « je te divorce » ou « je t’ai divorcé » alors le divorce ne prend pas effet puisqu’il s’agit dans ce cas d’une promesse. » Fin de citation. Cheikh Al-Islam ibn Taymiyya a dit comme cela est mentionné dans Majmû’ Al-Fatâwa : « La promesse de divorce n’est pas effective même si les termes pour le dire sont nombreux. Il n’est pas obligatoire d’honorer cette promesse et ce n’est même pas recommandé de le faire. » Fin de citation.
Nous attirons l’attention sur le danger d’habituer sa langue à prononcer le terme de divorce et d’en faire un moyen de régler les problèmes. La religion a décrit le mariage comme étant un engagement solennel. Il convient de veiller à préserver les liens du mariage et ne pas les exposer à être méprisés. Allah a dit :
« Comment d’ailleurs pourriez-vous la reprendre après avoir été si intimement liés à vos épouses qui ont reçu de vous un engagement solennel. » (Coran 4/21).
Il a été rapporté de source sûre comme cela est mentionné dans le Sahih Mouslim que le Prophète () a dit dans le sermon d’adieu : « Craignez Allah concernant les femmes car vous les avez prises comme épouses avec le serment divin tout comme vous avez légitimés vos rapports intimes par la parole d’Allah. »
Et Allah sait mieux.
 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui