Condamner qui insulte Allah sans dire clairement que son acte est une mécréance
Fatwa No: 459778

Question

Qu’Allah vous récompense par un bien pour ce que vous faites. J’ai énormément profité de votre site.
J’ai seize ans et Allah m’a comblé en me guidant à l’Islam. Je vis dans un pays considéré comme musulman. Mais insulter Allah est un phénomène développé de façon très importante dans la région où j’habite. Je sais quel est le statut en Islam d’insulter Allah ou son Messager (Salla Allahou Alaihi wa Sallam). Aussi, quand je défends à quelqu’un d’insulter Allah en disant : « C’est interdit, ce n’est pas permis, celui qui fait ça et ne se repent pas puis meurt ira éternellement en Enfer – qu’Allah nous en préserve-. » C’est-à-dire que je fais allusion à la mécréance de qui agit ainsi sans l’informer directement du statut de qui insulte Allah. Ai-je commis un péché en agissant ainsi ? J’ai peur de l’informer du statut surtout s’il est âgé marié qu’il prie et jeûne mais il insulte Allah. C’est même devenu une habitude qui s’hérite de père en fils et personne n’y échappe sauf ceux à qui Allah a fait miséricorde. Il se peut même que son père, son frère et son fils en fasse autant.
Un tel individu peut s’opposer à moi et ne prêter aucune attention à ce que je lui dis. Ceci s’il ne m’insulte pas et insulte la religion. Des cas comme celui-ci sont nombreux. Et si un Cheikh connu pour son savoir et qui a du charisme lui adresse un conseil alors il se peut qu’il se repente immédiatement et il se peut même qu’il devienne parmi les meilleurs fidèles.
Donnez-nous également quelques conseils si possible autour de la notion de la prescription du bien et de la proscription du mal et comment se comporter avec ce phénomène. Qu’Allah vous récompense par un bien.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :
Nous demandons à Allah qu’il vous conduise à la réussite et vous utilise dans ce qui conduit à sa satisfaction.
Vos propos : ‘’ Aussi, quand je défends à quelqu’un d’insulter Allah en disant : « C’est interdit, ce n’est pas permis, celui qui fait ça et ne se repent pas puis meurt ira éternellement en Enfer – qu’Allah nous en préserve-. » C’est-à-dire que je fais allusion à la mécréance de qui agit ainsi sans l’informer directement du statut de qui insulte Allah. Ai-je commis un péché en agissant ainsi ?’’
Il ne nous semble pas que votre attitude implique que vous ayez commis un péché. Et si vous considérez que cette façon de procéder pour condamner ce mal est plus à même d’être accepté et on peut en espérer davantage le repentir de ces gens pour cet acte infâme alors procédez ainsi.
Même s’il nous semble que dire clairement qu’insulter le Seigneur est la plus vilaine des mécréances et que c’est une apostasie évidente est ce qu’il y aurait de mieux à faire et qu’il serait préférable d’agir ainsi. Mais ceci doit se faire avec sagesse et en prenant en considération le moment opportun et la situation de la personne à blâmer.
Et Allah sait mieux.
 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui