Les employés d’une huilerie utilise de l’huile pour cuisiner leur repas
Fatwa No: 459976

Question

Je travaille dans une huilerie d’état et je constate que mes collègues qui sont des employés utilisent de ces huiles pour cuisiner leurs repas personnels à l’intérieur de l’usine sachant que nous prenons en échange du repas une somme d’argent qui est incluse dans notre salaire mensuel. Je leur ai dit : ‘’ cette huile entre dans le cadre des biens publics et elle est sous notre responsabilité et nous est confié comme un dépôt il n’est pas permis de l’utiliser pour ce que vous faites. Vous devez apporter votre propre huile de chez vous pour votre repas.’’ Mais ils m’ont répondu : ‘’ L’utilisation de cette huile entre dans le cadre du verset « ceux qui travaillent pour la collecter. » Alors quel est le statut de l’Islam pour cet acte, et ce hadith ? Qu’Allah vous récompense par un bien.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :
Si les responsables de l’huilerie autorisent les employés à utiliser cette huile pour leurs besoins alors il n’y a pas de mal à ce qu’il le fasse dans les limites de l’autorisation qui leur a été donnée. Que cette autorisation ait été donnée de façon explicite ou selon les usages en vigueur.
Il y a malgré tout comme condition à cette autorisation qu’elle émane du responsable attitré par l’institution publique pour qu’il puisse prendre ce genre de décision conformément aux lois et aux règlements intérieurs.
Mais si ces responsables n’autorisent pas aux employés d’utiliser ces huiles pour leurs besoins alors il ne leur est pas permis de le faire ni d’en profiter, d’aucune façon. Parce que ceci serait une transgression des biens d’autrui et correspond à consommer des biens des gens sans en avoir le droit.
Quant à l’argument utilisé par un des employés pour justifier l’utilisation des huiles sans autorisation en se référant au verset : « ceux qui travaillent pour la collecter. » (Coran 9/60). C’est une argumentation qui est absolument fausse et hors contexte. Ce verset explique quels sont les ayants-droits à la Zakât dont, notamment, les percepteurs de la Zakât envoyés par les autorités pour la collecter et la distribuer. Ces percepteurs ont droit à un salaire défini au préalable.
Et Allah sait mieux.
 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui