Commission d'un agent immobilier issue d'un prêt usuraire
Fatwa No: 460558

Question

Salam wahleykoum, Je me permets de rédiger ce message afin de savoir si le fait d’occuper le poste d’agent immobilier est licite ou illicite.Ma réflexion repose sur le fait que l’agent immobilier va percevoir une commission sur la vente d’un bien immobilier pour lequel l’acheteur contracte un crédit bancaire.Par conséquent, est-ce que l’agent immobilier est reconnu comme participant ou témoin de la transaction usuraire ?Fraternellement

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Si le travail d’agent immobilier consiste à servir d’intermédiaire entre un vendeur et un acheteur ou à indiquer à l’un d’eux ce qu’il cherche, il ne comporte généralement aucun inconvénient. Seulement l’agent doit faire preuve de loyauté et d'honnêteté. Il lui est permis de percevoir une commission des deux parties ou de l'une d'elle en fonction de la coutume ou de l'accord passé entre lui et la partie concernée.
Quant au fait que l'acheteur, qui paie la commission, ait emprunté le prix qu'il dépensera pour l'immobilier par le biais d'un contrat usurier, cela ne concerne pas l'agent immobilier et ne constitue pas une entraide dans la perpétration d'un interdit. On ne peut parler d'une entraide dans la perpétration d'un interdit que s'il l'a aidé dans la conclusion du contrat d'un prêt usuraire ou a intercédé en faveur de celui qui veut obtenir un local alors qu'il sait qu'il va s'en servir d'une manière illicite (comme en faire un bar, un lieu de débauche, ou un lieu de vente d'instruments de musique, etc.)

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui