Prendre possession de l’argent en même temps est une condition de validité du change d’argent
Fatwa No: 460630

Question

Ma question porte sur le transfert et le change d’argent.
Mon ami se trouve dans un pays européen et m’envoie des sommes d’argent en monnaie locale, en Livres, et aussi en dollars. Et il collecte des sommes d’argent de ses clients en euros. Quand un client veut transférer une somme de ce pays d’Europe, il remet à mon ami la somme de 200 euros par exemple et mon ami me demande de remettre à une personne tel montant objet d’un accord entre lui et son client – en dollars ou en Livres – somme qui correspond à la valeur de 200 euros, en déduisant le montant de la commission. Or, il se peut que je remette l’argent à qui de droit avec un peu de retard. Je ne le remets pas en même temps que celui qui la dépose chez mon ami en Europe.
Mon rôle consiste à récupérer des sommes d’argent de mon ami dans les deux monnaies : le Livre et le dollar. C’est ensuite que je les répartie aux clients ici. J’entends par là que je n’interfère pas dans le prix du change ni dans l’opération de change. Le salaire que je reçois pour mon travail est un pourcentage sur les sommes distribuées.
L’argent que je gagne est-il licite ? Et s’il ne l’est pas sous cette forme, y a-t-il une autre forme licite pour les gains que je gagne ainsi ?
Est-ce qu’en agissant comme je le fais j’aide mon ami à faire quelque chose d’interdit ?
Qu’Allah nous en préserve et vous aussi.
Qu’Allah vous récompense par un bien.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :
L’opération à laquelle procède votre ami comprend un mandat et un change d’argent. Or, parmi les conditions de validité du change d’argent est que les deux sommes soient prises en possession par chaque partie au même moment. Ce qui n’est pas le cas entre votre ami et son client selon ce qui est mentionné dans la question. Partant, il n’est pas permis de procéder à une telle transaction vu ce qu’elle comprend d’aide à ce qui est interdit.
Pour rectifier cette transaction, il faut que les sommes d’argent entre votre ami et son client soient récupérées au même moment, de façon effective ou statutaire ; ou en faisant en sorte que le client mandate une personne pour récupérer son argent au moment du transfert.
Et Allah sait mieux.
 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui