Récupérer le prix d'un vin acheté avant de faire repentance
Fatwa No: 460804

Question

Assalam alaykoum,Cas d'une personne qui a acheté de l'alcool mais a arrêté de boire, après quoi il a rendu cet alcool et a repris une partie de son prix car il n'a pas d'argent. Est ce que cet argent est licite ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Il n'y a rien de mal à ce que la personne qui a acheté de l’alcool avant de se repentir réclame le prix du vin qu'elle avait acheté et n'a pas consommé. En effet, le contrat de vente du vin est nul et vue l’invalidité de cette transaction, le prix payé appartient toujours à l'acheteur et n'est pas transféré à la propriété du vendeur. Si l'acheteur ne boit pas le vin qu’il a acheté, il a donc le droit de le rendre et de reprendre le prix qu’il a versé au vendeur.
Il est mentionné dans le livre intitulé Al-Nawadir wa Al-Ziyâdât de son auteur Ibn Abi Zayd al-Qayrawânî : « Quiconque achète du vin d'un musulman et le trouve alors qu'il a toujours le vin acheté intact, alors ce vin doit être détruit sur le compte du vendeur et en plus de cela ce dernier doit rendre son prix à l'acheteur s'il en a pris possession. Si l’acheteur ne lui a pas remis le prix il n’a pas le droit de le réclamer et dans cette transaction ils sont tous les deux (l’acheteur et le vendeur) fautifs et méritent une punition. »

Et Allah sait mieux
 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui